lundi 26 janvier 2009
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Le HIC
Edition du jour
 
Corruptions
Culture
Monde
 
 
Nos archives en HTML
 

         Périscoop
La disgrâce de la Forem

Evoquant hier le départ de psychologues pour Ghaza, Djamel Ould Abbès a déclaré, concernant l’envoi de spécialistes par la Forem, que son département ne reçoit que les demandes d’associations crédibles qui ont pris attache avec ses services dans le cadre de la coordination des aides destinées à la Palestine. La fondation nationale pour la recherche médicale est ainsi, ni plus ni moins, ignorée par le premier responsable du secteur de la solidarité. Suite...


Pénurie

Les bureaux de poste d’Alger connaissent, depuis quelque temps, un manque sévère de formulaires de mandat CCP. Au-delà des désagréments causés à de nombreux citoyens, la pénurie de ce type de documents pénalise les intervenants du secteur judiciaire, en particulier les avocats, dont les pouvoirs auprès de la Cour suprême sont soumis au versement d’une taxe par mandat CCP. Suite...


Le niet de Djaâboub

ATS, la filiale satellite d’Algérie Télécom, devait organiser hier une cérémonie de présentation à la presse de ses nouveaux produits. Une activité annulée à la dernière minute par les services d’ATS qui n’ont fourni aucune explication sur les raisons de ce «report à une date ultérieure ». Renseignements pris, il s’avère, à en croire des sources fiables, que le département de Hachemi Djaâboub ne soit pas étranger à l’annulation de cette cérémonie. Suite...


Le COA sollicite Rogge pour une «prolongation» de mandat

Le bureau sortant du Comité olympique algérien n’est pas près, à en croire des sources généralement bien informées, de rendre les armes. En effet, les membres du CE du COA auraient adressé une lettre au président du CIO, le Belge Jacques Rogge, sollicitant une prolongation du mandat olympique au profit du COA de Berraf jusqu’aux Jeux méditerranéens de Pescara. Suite...


Vives tensions à l’APN

Les groupes de l’Alliance présidentielle organiseront, mercredi à l’APN, une journée d’étude parlementaire sur la «réconciliation nationale». Mais voilà, les préparatifs de cet événement, qui aura lieu quelques jours avant l’annonce officielle de la candidature de Bouteflika, se déroulent dans une ambiance électrique. Le groupe du FLN, qui revendique l’exclusivité de cette journée, compte bien jouer les premiers rôles et laisser sur la marge ses alliés, le RND et le MSP. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site