Actualités : AFFAIRE DES 131,5 KG DE KIF SAISIS EN PROVENANCE DE LA WILAYA DE NAÂMA
Deux personnes condamnées à 20 ans de réclusion


Le tribunal criminel siégeant au palais de justice d’Oran a prononcé hier son verdict dans l’affaire dite des 131,5 kg de kif saisis à Naâma, condamnant les deux personnes mises en cause chacune à 20 ans de réclusion criminelle.
Appelé à la barre, l’un des accusés, B. M., a avoué son forfait, en déclarant que lui et son complice B. A., qui fut arrêté à Oran, étaient chargés de transporter la marchandise (drogue) depuis la région de Béchar puis vers la wilaya de Naâma pour être acheminée vers Oran, où son complice précité devait se charger de la suite de l’opération. Selon l’arrêt de renvoi, l’arrestation des deux mis en cause a été rendue possible grâce à une information parvenue en date du 2 décembre 2007 à la brigade de gendarmerie de Ben Amer, relevant du groupement de la wilaya de Naâma. Cette information précisait que deux véhicules, stationnés sur la RN 22, près de la localité de Garbat, wilaya de Naâma, serviraient au transport de la drogue. Après s’être rendus sur les lieux, les gendarmes ont procédé à la perquisition de l’une des voitures (une Mercedes) qui s’est soldée par la découverte de 131,5 kg de kif traité. Identifié et écroué par la suite, le chauffeur du véhicule, B. M., a fini par révéler le nom de son complice, tout en précisant qu’il procédait à ce trafic depuis 1996. Le procureur de la République a, pour sa part, requis la perpétuité à l’encontre des deux accusés, au moment où l’avocat de B. A. a demandé l’acquittement pour son mandant, basant sa plaidoirie sur les déclarations de son client. Selon B. A., cette version des faits rapportée devant le parquet a été inventée de toutes pièces par vengeance, suite à une querelle familiale. A l’issue des délibérations, le tribunal a condamné chacun des deux accusés à 20 ans de prison ferme.
B. A.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable