Actualités : DOMAINE MINIER NATIONAL
Une campagne d’assainissement en cours


Une campagne d’assainissement du domaine minier national est en cours, selon le président de l’Agence nationale du patrimoine minier (ANPM), Abdelkader Benyoub. Selon ce dernier, des titres miniers d’exploration et d’exploitation de substances minérales industrielles, attribués par l’ANPM à des investisseurs, ont été retirés.
Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir) - Un retrait qu’il explique par l’expiration des délais (la norme étant de 12 mois) pour entamer les activités d’exploration ou d’exploitation minière. Sans être plus explicite, le président de l’ANPM a assuré que cette campagne d’assainissement donnera des résultats au cours de l’année. Pour Abdelkader Benyoub, les capacités minières disponibles couvrent actuellement les besoins du pays en matériaux de construction. A charge cependant d’une gestion rationnelle des sites attribués et de la professionnalisation des opérateurs. Cela même si nombre de problèmes d’ordre logistique ou financier peuvent freiner les projets d’investissements en cours. Comme l’absence de rentabilité commerciale de certains gisements miniers, l’attentisme des opérateurs dans le contexte de crise économique mondiale ou l’incertitude sur la nature des projets de travaux publics et de construction qui peuvent amoindrir l’engouement des investisseurs pour les sites non attribués. Un engouement, en effet, de plus en plus moindre pour l’exploitation et l’exploration de substances minières industrielles (agrégats, argiles, tuf, sable, marbres et pierres décoratives, dolomie, sel et gypse), au regard du faible nombre de sites attribués lors des récentes adjudications lancées par l’ANPM. Cela même si le président de cette agence estime qu’il faut attendre la fin de l’année «pour avoir une idée précise». D’autant que, dira Abdelkader Benyoub, sur un ton optimiste, les besoins en matériaux se feront toujours sentir, notamment pour le projet de la rocade des Hauts-Plateaux en voie de lancement. Néanmoins, un engouement faible a marqué la 29e session d’adjudication de titres miniers qui s’est déroulée hier au siège de l’ANPM. Sur 76 sites miniers proposés, dont 11 gisements d’exploitation et 65 sites d’exploration, à travers 16 wilayas, seuls 26 ont été attribués pour un montant de plus de 511 millions de dinars. Lors de cette session, 49 plis d’offres ont été ouverts dont trois ont été rejetés pour non-conformité et 46 offres agréées. Sur les 26 offres les mieux-disantes, une est soumise à l’exercice d’un droit de préférence par le propriétaire du sol du gisement.
C. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable