Régions : TLEMCEN
Pénurie de carburant


Depuis deux semaines les automobilistes sont soumis à rude épreuve et pour cause, une grave pénurie de carburant paralyse beaucoup de secteurs d’activité et cela risque de porter un coup fatal à la saison estivale. On ne comprend pas toujours les raisons de cette crise qui touche en premier lieu les carburants «non exportables» ; le super et l’essence normale n’intéressent pas les hallaba. Curieusement, le gaz-oil, dont des quantités énormes sont acheminées, vers le pays voisin ne fait pas l’objet de pénurie !
Marché couvert, l’anarchie
Construit en 1901, le marché couvert de Tlemcen est fréquenté par une population qui dépasse les 400 000 âmes, alors qu’il était conçu pour une ville qui ne dépassait pas les 50 000 habitants. Cependant, le véritable problème n’est pas là, car ce marché peut rendre de fiers services aux ménagères, pour peu que la municipalité intervienne pour remettre de l’ordre dans ce souk. Il est impossible de se frayer un chemin entre les travées du marché, elles sont tout le temps occupées par des vendeurs à la sauvette. Par ailleurs, l’accès du marché couvert était interdit aux grossistes à partir de 7h du matin. Aujourd’hui, c’est l’anarchie totale, l’approvisionnement du marché se fait à longueur de journée, provoquant ainsi disputes et autres désagréments aux consommateurs souvent bousculés par les portefaix. La responsabilité de l’APC reste engagée.
M. Zenasni

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable