Sports : DIVISION NATIONALE DEUX (31e JOURNÉE)
OMR-PAC, la relégation et le titre en pack


L'OM Ruisseau et le Paradou AC, qui ont évolué ensemble en nationale une lors de la saison 2006-2007, s'affronteront demain au palier inférieur avec des objectifs diamétralement opposés — les Olympiens jouant leur survie en D2, alors que les gars de Hydra veulent poinçonner leur ticket pour la D1 — à l'occasion de la 31e journée du championnat national de division deux. L'OMR, qui a connu l'amère descente au début de l'exercice en cours, une année après le PAC, occupe la dernière place au classement général et se trouve ainsi menacé par la descente en division interrégions.

Le PAC, quant à lui, joue les premiers rôles avec l'objectif de remonter parmi l'élite après deux années passées au purgatoire. Les points de ce rendez- vous, qui aura un caractère dramatique pour l'OMR en cas de défaite, vaudront leur pesant d'or au moment du décompte final. Un succès olympien hypothéquerait les chances d'accession des Pacistes, alors qu'une victoire de ces derniers propulserait sans rémission les gars des Annassers en division inférieure. Cette rencontre à double enjeu domine largement le programme de la 31e journée, qui verra sans doute le WA Tlemcen officialiser son retour en division une. Le Widad, auteur d'un carton mémorable face à l'USM Bel-Abbès (6-1), aura définitivement assuré son accession en D1 s'il remporte son match face à la JSM Skikda, une équipe qui a largement rempli son contrat, à savoir le maintien en D2. L'autre probable promu, le MC Oran, distancé de cinq points par le WAT, s'apprête également à reprendre sa place parmi l'élite où il a passé 44 saisons consécutives (un record) avant sa chute en juin dernier. Demain et devant des banquettes vides (huis clos oblige), les camarades de Toufik Chaïb ne rateront pas l'occasion d'empocher les trois points devant la formation de l'USM Sétif, pratiquement sauvée après son carton (6-2) infligé jeudi dernier à l'US Biskra. Le CA Batna ne perd pas espoir de remonter en division une, vu le faible écart (un point) qui le sépare du PAC (3e), alors qu'il reste encore douze points en jeu. Le match de vendredi face au CS Constantine est a priori à sa portée en raison du passage à vide que traverse le vieux club constantinois, en proie à une grave crise interne, et qui vient de concéder sa 5e défaite consécutive. Le SA Mohammadia, auréolé de sa victoire à Constantine (face au CSC), croit toujours au miracle en dépit de six points de retard sur le 3e (PAC). Le SAM, intraitable à domicile, ne manquera pas de signer une nouvelle victoire face à son voisin, l'ASMO, tout en suivant avec intérêt les péripéties des autres matches. Au bas du tableau, le MO Béjaïa n'est pas à l'abri d'une mauvaise surprise, malgré les cinq points qui le séparent de l'OMR, lequel compte un match en retard. Le déplacement des Crabes à Mostaganem pour y rencontrer l'ESM n'est pas de tout repos, car les Mostaganémois se trouvent dans une période euphorique qui leur a permis de grimper en si peu de temps à la 6e place, et qui ambitionnent de mieux faire dans les prochaines journées. Les confrontations US Biskra -USM Bel-Abbès et MO Constantine-WR Bentalha auront un air de vacances, les équipes en présence n'ont plus aucun objectif à atteindre.

START
Vendredi 15 mai (15h)
A Mohammadia (à huis
clos) : A Mohammadia - ASM Oran
A Mostaganem (à huis clos) : ES Mostaganem - MO Béjaïa
A Alger (20-Août) : OM Ruisseau - Paradou AC
A Oran (à huis clos) : MC Oran - USM Sétif
A Biskra : US Biskra - USM Bel-Abbès
A Tlemcen : WA Tlemcen - JSM Skikda
A Constantine : MO Constantine - WR Bentalha
A Batna : CA Batna - CS Constantine
Exempt : OM Arzew

MC ORAN - USM SÉTIF
Choc des extrêmes
Certes la joie a rempli les cœurs des Mouloudéens après que le voisin asémiste leur eut rendu une fière chandelle en s’imposant, vendredi passé, devant le CAB, un concurrent direct à l’accession. Ce vendredi, le public mouloudéen sera absent pour cause de huis clos imposé à leur équipe après son match contre le PAC, et les coéquipiers du capitaine Kechamli auront à livrer le match piège par excellence. L’adversaire n’est autre que l’USM Sétif, un malclassé, qui, au match aller, avait battu l’équipe d’El-Hamri. Les Grenats avaient, ce jour-là, infligé la première défaite de la saison au MCO. Demain, les Sétifiens (15e-27 points) devront tenter le diable pour ne pas sombrer et rendre aussi service aux Batnéens. Les joueurs de Belatoui sont avertis.
C. K.

SA MOHAMMADIA - ASM ORAN
Seul handicap, la pelouse
Il s’agit d’une rencontre entre deux clubs occupant les 5e et 6e place avec une différence d’un seul point. Ce sera un simple match de fin de saison sans aucune incidence sur l’avenir des deux clubs. Les protégés du nouveau coach asémiste, Medjahed Nabil, doivent rester sur la même dynamique des efforts fournis lors de la dernière rencontre face au CAB. Les coéquipiers de Bentaleb Lakhdar sont à l’écoute de leur coach qui a joué et passé ses diplômes en France. En outre, il a collaboré en Algérie avec deux coaches connus, Simondi (ESS) et Aksouh (USMA), connaît bien le football national et a même eu à suivre l’ASMO avec son étiquette connue de club formateur. Arrivé voilà une dizaine de jours après avoir supervisé deux matches (face à l’ESM à Oran et l’OMR à Alger), il a officiellement intégré la barre technique à Oran, à l’occasion de la venue du CAB. Demain, il drivera son second match à l’occasion du derby face au SAM. Un rendez-vous pour lequel il a convié de nombreux juniors, tels que H. Belkaroui, M. Bourouis, C. Elies, B. Hicham et D. Ouarab qui ont pris part au match d’application. La seule inquiétude des Oranais est la qualité de la pelouse du stade de Mohammadia, dont l’état, très mauvais, ne permet pas la production d’un football de bonne facture.
C. K.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable