Le Soir Auto : Les essais
NOUVELLE VOLKSWAGEN POLO
Évolution vers le haut de gamme


On est bien loin de cette petite Polo d’il y a trente ans, menue, aux angles angulaires et les traits tirés mais qui séduisait déjà par ses aptitudes citadines et ses espaces intérieurs généreux. Celle de 2009, cinquième du nom, se distingue par un style architectural en nette évolution et une dotation technologique qui creuse encore davantage l’écart entre les générations et la positionne clairement en haut de gamme.
Par son design extérieur, elle se rapproche désormais plus de la Golf et de Sirocco que de la matrice Polo dont elle reconduit toutefois le gabarit même si les mensurations atteignent maintenant les 4 m (3,95 m). Vendue à plus de 10 millions d’exemplaires, la Polo est incontestablement le deuxième pilier de la gamme Volkswagen après la Golf. Et cette nouvelle déclinaison entend perpétuer cette tradition de succès planétaire avec des atouts technologiques et écologiques qui promettent de mettre la concurrence à rude épreuve. Des dimensions également en progression tant en longueur, en hauteur qu’en largeur, de quoi offrir une plus grande habitabilité pour le plus grand bien des passagers alors que le coffre à bagages se révèle généreux avec son volume qui varie entre 280 et 952 litres. En matière de style, il va sans dire que la touche du désigner Walter de Silva est plus que visible. Elle s’exprime à travers le raffinement esthétique de sa face avant qui s’inspire grandement d’un modèle à succès, en l’occurrence Sirocco. Un style apuré et incisif qui ne semble pas s’accommoder des frasques et autres effets de mode. Une tendance à la simplicité mais qui ne renonce nullement à «l’élégance, la sportivité et le dynamisme». Elle reprend les nouveaux éléments identitaires de la marque, une calandre plate et noire, un bandeau reliant les deux phares, un bouclier qui s’intègre harmonieusement en adoptant la couleur du véhicule et une grille d’aération qui alimente le moteur et les freins en air de refroidissement. La partie arrière assure pour sa part la continuité de l’esprit sportif qui est conféré à ce véhicule. Des feux qui débordent sur les côtés, le hayon se prolonge jusqu’au bouclier et un spoiler est livré en série. Les flancs de Nouvelle Polo traduisent un dynamisme encore plus accentué, un porte-à-faux sportif à l’avant et très court à l’arrière et un toit de hauteur contenu et plongeant vers l’arrière. A cela s’ajoutent des jupes latérales aux formes aérodynamiques.
Priorité à la sécurité
Cette nouvelle star du plus grand constructeur allemand affiche des valeurs sécuritaires en nette évolution. Une caisse à grande rigidité torsionnelle en raison de des aciers ultrarésistants qui la composent et qui entraîne une meilleure stabilité statique. La conception de Polo millésime 2009 obéit à l’évidence au souci des ingénieurs de la maison à lui faire subir avec succès les épreuves du crashtest EuroNCAP et l’obtention des 5 étoiles. C’est dire aussi que cette voiture s’est délibérément fixé comme objectif d’être une référence du segment en matière de sécurité active et passive. L’habitacle de Nouvelle Polo reprend pour l’essentiel le même niveau de qualité des matériaux et de finition qu’on retrouve sur la Golf. C’est une refonte de l’espace intérieur avec une console centrale orientée vers le conducteur alors que la planche de bord et sa palette de commandes s’inspire également de la Golf y compris le rétro-éclairage blanc des instruments et des compteurs. La sellerie a bénéficié d’un dessin plus adapté aux morphologies les plus variées et dont la conception rend les longs trajets moins fatigants, notamment à l’avant. Car à l’arrière, l’espace aux jambes est nettement moins important mais permet toutefois à trois adultes de s’installer correctement. Pour sa sortie mondiale, la nouvelle Polo bénéficie d’une gamme de 7 moteurs dont 5 entièrement inédits. On trouve 4 blocs essence, avec une puissance variant entre 60, 70, 85 et 105 ch et 3 diesel les 1.6 TDi de 75 ch, le 1.6 TDi de 90 ch et le 1.6TDi qui développe la puissance de 105 ch. Ces blocs motopropulseurs sont couplés à une boîte de vitesse à 5 et 6 rapports selon le niveau de finition. La boîte révolutionnaire à double embrayage DSG à 7 rapports peut être livrée en option sur les moteurs 1.4 MPi de 85 ch, le 1.6 TDi de 90 ch et le 1.2 TSi de 105 ch. La nouvelle Polo existe en trois niveaux de finition, Trendline, Confortline et Highline proposée avec des équipements spécifiques et des matériaux adaptés. ABS, ESP, pléthore d’airbags, climatisation régulée, verrouillage centralisé des ouvrants, radar de recul, rétroviseurs extérieurs réglable électriquement et tant d’autres équipements qu’on peut retrouver dans l’une ou l’autre version. Pour son lancement presse, les journalistes du monde entier étaient conviés à des essais dynamiques sur l’île paradisiaque de Sardaigne en Italie où la configuration du réseau routier a permis d’apprécier les qualités routières de cette dernière-née de Volkswagen et ses performances. Son comportement et sa tenue de route confirment tout le savoir-faire du constructeur dans le domaine de la stabilité de ses caisses. Son arrivée dans le marché algérien est prévue vers le début de l’automne prochain.
B. Bellil

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable