lundi 09 novembre 2009
Accueil | Edition du jour
 

Actualités
Périscoop
Régions
Culture
Vox populi
Sports
Femme magazine
Corruptions
Contribution
Pause-Café
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


         Actualités
La Fifa met en garde l’Égypte

La Fifa somme les Egyptiens de réunir toutes les conditions de réussite du rendez-vous du 14 novembre entre l’Egypte et l’Algérie. Suite...


Égypte-Algérie J -5
Un drapeau sur chaque maison
«ALLEZ LES VERTS !»

Le Soir d’Algérielance une grande opération de soutien à nos capés qui affronteront, le 14 novembre prochain, les Pharaons dans un match décisif pour la qualification à la Coupe du monde de football 2010. Suite...


PREMIER JOUR DE GRÈVE DES ENSEIGNANTS
Les établissements scolaires paralysés

Ils avaient promis de paralyser les établissements scolaires pour une durée indéterminée. Et au premier jour de la grève, la mobilisation a été quasi générale. Aucun cours n’ayant été assuré hier dans plusieurs établissements, les élèves durent rebrousser chemin. Suite...


Les syndicalistes annoncent 90 à 100 % de participation

Comme promis par le Snapest, l’Unpef et la Cnapest, les établissements scolaires à travers le territoire national ont été paralysés, hier, par un large mouvement de grève. C’est ce qu’a souligné le secrétaire général du Syndicat national des professeurs de l’enseignement secondaire et technique, M. Meziane Meriane. Suite...


BLIDA
Les enseignants décidés à ne pas abdiquer

Selon un représentant de l’Unpef, le taux de participation à la grève des enseignants a atteint 90 % à Blida. Un chiffre considéré comme appréciable par le syndicaliste puisque déjà à 10h il était à 80 %. «Après avoir été rassurés de l’objectif de notre grève, beaucoup d’enseignants nous ont promis de rejoindre le mouvement à partir d’aujourd’hui», affirmera-t-il. Et d’ajouter : «Blida frôlera certainement les 95 % d’ici mardi». Suite...


Ceux qui n’ont pas suivi le mouvement

Les quelques établissements scolaires qui n’ont pas suivi la grève, qui a paralysé hier le secteur de l’éducation, ne sont généralement pas représentés par une section syndicale. Suite...


BOUMERDÈS
Une participation massive

Dans la wilaya de Boumerdès, le premier jour de grève des enseignants a été massivement suivi. C’est probablement l’une des actions les plus réussies, en terme de mobilisation, depuis la création des syndicats autonomes. Aussi les responsables du Cnapest et de l’Unpef en sontils particulièrement satisfaits ? Suite...


TIZI-OUZOU
Un taux de 90% revendiqué par les syndicats

90 %, tel est le taux de suivi de la grève par les enseignants des trois paliers de l’éducation nationale à Tizi- Ouzou. C’est, en tous cas, le chiffre avancé par M. Sarni, secrétaire général de l’Unpef, partenaire avec d’autres syndicats autonomes du secteur de l’éducation de l’appel à l’arrêt de travail d’une semaine pour des revendications qui ont trait essentiellement au régime indemnitaire et à la promulgation du statut particulier. Suite...


BOUIRA
Débrayage total dans le secondaire et partiel dans le moyen et le primaire

Encore une fois, la grève de l’éducation à laquelle ont appelé les syndicats activant dans le secteur, comme l’Unpef, le Cnapest, le Snapest et le CLA, a été diversement appréciée dans la wilaya de Bouira au niveau des trois paliers tant par les organisateurs que par la direction de l’éducation. Suite...


CONSTANTINE
Forte adhésion dans les trois paliers

Le débrayage entamé hier dans le secteur de l’éducation à l’initiative des syndicats autonomes a été largement suivi dans la capitale de l’Est. Suite...


BÉJAÏA
Paralysie totale des établissements du secondaire

Le mot d’ordre de grève nationale lancé par les syndicats autonomes de l’éducation a été massivement suivi, hier, à travers l’ensemble des établissements scolaires du secondaire de la wilaya de Béjaïa. Suite...


EL-TARF
Un succès inattendu, selon le coordinateur du Cnapest

C’est la paralysie totale au niveau des établissements scolaires des trois paliers. En effet, le mot d’ordre de grève des syndicats autonomes de l’éducation a été suivi massivement par les personnels enseignant et administratif. Suite...


ANNABA
Le mouvement de contestation a atteint 95 %

La grève d’une semaine à laquelle ont appelé les syndicats autonomes du secteur de l’éducation a été largement suivie dans la wilaya de Annaba. Selon des représentants de ces syndicats, le mouvement de contestation des enseignants de cette wilaya a atteint les 95%. Suite...


SÉTIF
Les différents paliers ont adhéré

L’appel à une grève générale d’une semaine a été largement suivi par les enseignants des différents paliers de la wilaya de Sétif. Suite...


ORAN
Selon les syndicats, la grève a atteint un taux record

Le personnel éducatif à Oran a renoué sérieusement hier avec la grève, menaçant de paralyser l’ensemble des établissements scolaires de la ville. Selon les responsables des trois mouvements syndicaux qui ont suivi cette grève (Snapest, Cnapest, Unpef), des taux records ont été enregistrés durant la journée d’hier, indiquant ainsi que pas moins de 97,78 % des enseignants du secondaire y ont participé — un décompte établi par le Snapest d’Oran au niveau de 53 lycées sur 55 existants à Oran —, 60 à 70 % pour le cycle moyen et 40 à 45 % pour le primaire, et ceci, selon l’Unpef d’Oran. Suite...


SIDI-BEL-ABBÈS
98 % pour l’Unpef et 86,54 % pour le Cnapest

Le secteur de l’éducation de Sidi-Bel-Abbès a été paralysé hier en ce premier jour de grève selon l’Unpef et le Cnapest, alors que la direction de l'éducation fait état d’un faible taux de suivi. Suite...


MILA
Le secteur de l’éducation paralysé !

La grève déclenchée, depuis hier, par les syndicats autonomes de l’Education a été massivement suivie à Mila. Dès la première journée, on annonçait un taux de suivi de 100% dans le secondaire et de près de 80% dans les deux autres paliers (moyen et primaire). Suite...


GUELMA
La majorité des établissements bloqués

Le mouvement a été très suivi à Guelma. En effet, la majorité des établissements scolaires, tous paliers confondus, ont débrayé en ce dimanche 8 novembre. «Ce n’est pas pour leurs petits intérêts personnels, ni pour leurs salaires. Les enseignants se battent pour l’avenir de l’école publique et pour nos enfants...». Suite...


AÏN-DEFLA
Un mouvement qui prendra de l’ampleur

La grève en réponse aux mots d’ordre lancés par le Cnapest et l’Unpef a été largement suivie. «Dans l’ouest de la wilaya, El-Attaf, Djelida, Aïn-Defla, les enseignants ont débrayé presque à 100%». Suite...


MASCARA
Le mot d’ordre respecté

Dès les premières heures de la matinée, l’on commentait dans la ville de Mascara le débrayage dans le secteur de l’éducation entamé hier. L’on voyait les écoliers rentrer chez eux, et pour certains, cela ne constituait que des vacances supplémentaires alors que d’autres, concernés par des examens de fin d’année, se disaient désolés. Suite...


TIZI-OUZOU
Trois terroristes, dont un vétéran du GSPC, abattus

Particulièrement ciblé depuis quelque temps par les groupes terroristes activant en Kabylie, le lieudit Takhoukht, où s’entrecroisent plusieurs axes principaux desservant d’importantes localités du sud-est de la wilaya de Tizi-Ouzou, a été le théâtre d’une opération militaire, samedi, entre 20h30 et 21h. Suite...


APRÈS LA FORTE MOBILISATION CITOYENNE ET LA LIBÉRATION DES MAINS DES TERRORISTES D’UN DES LEURS
Les 38 villages d’Iflissen créent leur comité de coordination

La salle du centre culturel d’Agouni- Moussi, le chef-lieu de la commune, s’est avérée trop exiguë pour contenir les nombreux citoyens venus, samedi dernier, assister à l’installation du «comité de coordination des villages d’Iflissen». Suite...


CHLEF
Des citoyens en colère bloquent la RN4 et la voie ferrée à Boukadir

C’est après l’accident survenu jeudi dernier au tout début de la matinée peu après 6h, où un transport collectif a été heurté par un train sur le pont de Oued Touchaït, à la sortie ouest de la ville de Boukadir et qui a causé le décès de 3 jeunes collégiens et blessé 23 personnes que les citoyens les riverains du lieu du drame ont dans un mouvement de colère bloqué la circulation sur la RN4 et sur la voie ferrée qui lui est parallèle et ce durant une grande partie de la journée de dimanche dans le but d’attirer encore une fois les autorités concernées, sur l’absence des mesures préventives et ce, malgré la dangerosité de ce passage à niveau non gardé et souvent signalée par les habitants. Suite...


DÉCÉDÉ VENDREDI À L’ÂGE DE 82 ANS
Bachir Boumaza inhumé hier à El-Alia

Bachir Boumaza, décédé vendredi en Suisse à l’âge de 82 ans, a été inhumé hier au carré des Martyrs, au cimetière El- Alia à Alger. C’est sous un ciel menaçant que l’inusable et infatigable militant a rejoint sa dernière demeure, après une oraison funèbre prononcée par le ministre des Moudjahidine, Mohamed-Chérif Abbas, et d’ultimes adieux rendus par une assistance nombreuse qui a uni ministres, personnalités politiques et proche famille. Suite...


  Édition papier
Lire le journal en PDF

T élécharger la version compressée

CE QUI S’EST RÉELLEMENT PASSÉ À TIBHIRINE

Télécharger

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site