lundi 23 novembre 2009
Accueil | Edition du jour
 

Actualités
Périscoop
Régions
Culture
Vox populi
Sports
Femme magazine
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


         Vox populi
LETTRE OUVERTE AU GÉNÉRAL MOUBARAK

Je ne pense pas, mon général, qu’il y ait assez d’Algériens qui vivent sur votre sol, car vous avez un pays de misère où il n’y a rien à gratter. Les seuls postes à pourvoir chez vous se trouvent dans le secteur du tourisme où vous recherchiez éventuellement des garçons de salle pour servir du thé aux Israéliens venus bronzer sous le soleil de vos plages. Les Algériens ne négocient jamais leur honneur. Ils préfèrent rompre que plier. Suite...


NOS LECTEURS RÉAGISSENT À LA CAMPAGNE HAINEUSE DES MÉDIAS ÉGYPTIENS

Nombrilisme et arrogance sans limites
De pseudo-journalistes et de pseudo-intellectuels, des moulins à paroles, n’arrêtent pas d’attaquer l’Algérie pour son amazighité. Oui, nous sommes des Amazighs et fiers de notre histoire millénaire. Nous sommes fiers des rois Juba II et Chichnak qui avaient gouverné l’Egypte du temps des pharaons, comme nous sommes fiers d’El-Mouaïz Eddine El-Fatimi, originaire de Jijel, qui a fondé Le Caire et sa mosquée d’El-Foustate (El-Azhar actuelle).
Suite...


LE BILLET DE M. BENREBIAI
La fraternité à l’égyptienne

Dans le sens égyptien, la fraternité signifie «j’agresse ton équipe nationale, je moleste tes supporters, je fais la chasse à l’Algérien et si tu te plains, je te transforme, aux yeux du monde, en agresseur et en automutilateur. Suite...


Mots croisés
LA DOUBLE CONFRONTATION ALGÉRIE-ÉGYPTE VUE PAR «VOX POPULI»

> Après la victoire algérienne, félicitations d’une Anglaise à son ami d’Algérie.
- Réponse de celle-ci : «Thank you you you you you you you you you…»
Suite...


TEXTO

TOI QUI SAIS…
POUR FARIDA
Si j’avais su t’aimer
Sans jamais rien te dire
Si j’avais su souffrir
A en pleurer de rire
Si j’avais su t’offrir
Même ce que je n’avais pas
Pour te berner, te mentir
Et te piéger dans mes bras
Si j’avais su partir
Sans me retourner
Suite...


  Édition papier
Lire le journal en PDF

T élécharger la version compressée

CE QUI S’EST RÉELLEMENT PASSÉ À TIBHIRINE

Télécharger

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site