Actualités : DOUANES
Grogne au Cnis


Les fonctionnaires des douanes, exerçant au niveau du Centre national de l’information et des statistiques (Cnis) des Douanes algériennes, sont en colère. Ils revendiquent l’application «le plus vite possible» de la plateforme de revendications transmise par leurs représentants syndicaux à leur tutelle et à la Fédération nationale des travailleurs des Douanes.
Le document date de plusieurs mois. En effet, selon les représentants des travailleurs du Cnis, «il est aujourd’hui urgent que l’employeur donne une suite favorable aux revendications légitimes des travailleurs du Cnis». Ainsi, la plate-forme de revendications, portée à l’attention du premier responsable de la direction générale des Douanes, s’articule notamment autour de «l’urgence d’intégrer les corps communs, tous grades confondus, notamment la liste des 700 agents de contrôle qui date de 2002, de la promotion sur titre pour certains agents ou encore de l’amélioration des conditions de travail dans la perspective du transfert du siège du Cnis vers la localité de Draria».
A. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable