Périscoop : La nouvelle équipe dirigeante de l’Institut

Pasteur d’Algérie (IPA) a mis fin aux fonctions d’une demi-douzaine de cadres de cet organisme. Ces derniers seraient accusés d’être trop proches de l’ancien directeur général de l’IPA, lequel avait refusé de cautionner la procédure d’achat du vaccin contre la grippe A/H1N1. «Chasse aux sorcières»

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable