Régions : GUELMA
Coupures d’eau à Belkheir : le calvaire des habitants


Les résidants des cités Kafi- Mohamed- Salah, Shili-Mohamed- Tahar et de la rue Douakha dans le chef-lieu de la commune de Belkheir, à 5 km de la ville de Guelma, subissent un véritable inconfort du fait des importantes perturbations dans la distribution de l'eau courante. Les habitants de ces quartiers vivent le plus souvent dans une insalubrité imposée, qui affecte lourdement leur qualité de vie.
Ils ne peuvent plus supporter le fardeau des coupures successives et improvisées, qui les privent de cette denrée vitale. Après chaque interruption, «la première eau qui arrive au robinet est trouble, de très mauvaise qualité, on est obligé de la laisser couler un bon moment jusqu’à ce qu’elle devienne plus claire», nous déclare un habitant de cette localité. Selon les responsables de l’APC de Belkheir, les réseaux d’AEP existants deviennent vétustes et il ne sont pas conçus pour permettre d’alimenter en eau potable la population croissante de ces quartiers. Ils estiment : «Les infrastructures servant à l’approvisionnement en eau potable ainsi qu’à l’évacuation des eaux usées nécessitent une opération de rénovation et les travaux sont programmés pour 2010.» En attendant, les risques sanitaires sont au cœur de la vie quotidienne des citoyens, puisque ce «liquide précieux» est indispensable dans presque toutes les activités humaines.
Noureddine Guergour

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable