Vox populi : HUMEUR DE BATNA
LE NAUFRAGE D'UN ARTISTE


Un artiste qui a connu sa splendeur au temps où l'art avait sa véritable valeur dans la wilaya de Batna ; cet artiste était, avec la majorité de ses amis, la fierté de cette ville, avant que les prédateurs de la culture n'envahissaient la scène, jusqu'à devenir des donneurs de leçons et des critiques d'art ! Cet artiste, qui a vu le jour un certain 28 février 1951 à Batna, est actuellement en train de mener, seul, un tout autre combat, contre une sérieuse maladie qui le ronge chaque jour un peu plus.
Mais n'abandonnant pas sa palette de couleurs et ses toiles, il essaye d'atténuer ses douleurs en défiant ses maux et ses angoisses nocturnes, en vociférant à qui voudrait l'entendre. Hélas ! nul ne l'entend. D'ailleurs, on ne saura pas par quel hasard ou, peut-être, pour la simple raison de marquer le point aux dormeurs éveillés, ces soi-disant illusionnistes de la culture lui décernèrent un prix, et ce à l'occasion de la Journée de l'artiste. Ces mêmes illusionnistes disparaissent en le laissant dans son propre naufrage sans aucune bouée de sauvetage... Alors qu'en principe M. Berkane Mohamed, puisque c'est de cet artiste qu'il s'agit, aurait dû recevoir comme prix… une prise prise en charge totale. Malheureusement, la wilaya de Batna demeurera à tout jamais ce tombeau qui n'ouvrira ses portes qu'aux ombres qui nous quitteront sans aucun adieu.
Mamid Batna

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable