Vox populi : LE BILLET DE M. BENREBIAI
Du gaz pour Oum Dounia


L’Égypte cède du gaz à un prix sacrifié à Israël, pour s’attirer ses bonnes grâces, alors que son peuple souffre terriblement d’une pénurie de ce produit.
C’est ce constat qui doit susciter des interrogations chez les enfants de la «grande hadara» au lieu de s’en prendre à l’Algérie qui les approvisionnait malgré l’accumulation de dettes non honorées par Moubarak and Co. Pourquoi voudraient-ils, après tout ce qu’ils ont fait endurer à nos footballeurs et compatriotes en Égypte et leurs insanités sur notre pays, nos chouhada et notre emblème national brûlé plus d’une fois, que nous leur fassions une fleur ? Ils n’ont qu’à solliciter leur protecteur américain qui, lui, leur fera sûrement une fleur pour avoir emmuré les Palestiniens de Ghaza.
M. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable