Sports : DE PARTOUT

GABON
Giresse non reconduit

Le sélectionneur national gabonais, l'ancien milieu international français Alain Giresse, n’a pas vu son contrat reconduit à la tête des Panthères, a annoncé vendredi le président de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), Placide Engadzas, à la presse nationale.

«Le contrat d’Alain Giresse ne sera pas renouvelé», a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse. Joint par téléphone, le président n’a pas voulu faire d’autres déclarations à l’AFP. Le président a assuré aux journalistes gabonais que le prochain sélectionneur serait «européen». Alain Giresse était, lui, injoignable. Arrivé en 2006 à la tête de l’équipe nationale, «Gigi» a conduit en 2010 les Panthères à leur première qualification pour une Coupe d’Afrique des nations depuis 2000. Avec un bilan d’une victoire contre le Cameroun, un nul contre la Tunisie et une défaite contre la Zambie, le Gabon a vécu une compétition au goût amer : il n’a pas atteint les quarts de finale qu’en raison d’un nombre inférieur de buts marqués que ses adversaires (nombre de points et goal-average identiques). Ce résultat a déçu les dirigeants de la fédération gabonaise. Giresse, qui avait aidé «à placer» de nombreux joueurs gabonais dans des championnats en Europe, avait démissionné de son poste en mai 2008 en raison de menaces de mort après une défaite de l’équipe «B» du Gabon pour la première édition du Championnat d’Afrique des nations (Chan), où ne sont sélectionnés que les joueurs évoluant en Afrique. Il était alors revenu sur sa décision à la demande des joueurs. Le Gabon organise la CAN-2012 en partenariat avec la Guinée équatoriale voisine.

NIGERIA
Trapattoni intéressé

Le sélectionneur de l’équipe irlandaise de football, l’Italien Giovanni Trapattoni, s’est dit intéressé par l’idée de délaisser temporairement ses fonctions de sélectionneur de l’Irlande pour diriger l’équipe nationale du Nigeria lors du Mondial sud-africain, a rapporté hier le site Goal.com. «Il y a de cela une semaine, il a refusé une offre de la Côte d’Ivoire. Parce qu’elle survient juste avant la Coupe du monde, mais aussi parce qu’il est intéressé par le Nigeria. Il n’est pas encore blasé. Il a une mentalité de jeune et ce n’est pas que le Mondial qui l’intéresse, mais aussi l’expérience en elle-même», a déclaré l’agent de l’entraîneur italien, Domenico Ricci. Outre, Trapattoni, la liste des candidats au poste du sélectionneur des «Super Eagles» du Nigeria comprend notamment : Guus Hiddink (Russie), Louis Van Gaal (Bayern), Bruno Metsu (Qatar) et Ratomir Dujkovic (ex- Ghana). Trapattoni n’a pas réussi à qualifier la République d’Irlande au Mondial sud-africain après le controversé match barrage retour face à la France à Saint- Denis (Paris). Dans sa riche carrière professionnelle, Trapattoni a entraîné plusieurs clubs entre autres Juventus de Turin, Inter Milan, Bayern Munich et Benfica Lisbonne. Il a également dirigé l’équipe d’Italie. 

MALI
Troussier pressenti

L’entraîneur français, Philippe Troussier, est pressenti pour diriger la barre technique de la sélection malienne de football, à la place du Nigérian Stephen Keshi, limogé après la CAN 2010 qui s’est disputée en Angola (10-31 janvier), a rapporté hier le site du quotidien malien, l’ Indépendant. L’ancien sélectionneur du Japon, de l’Afrique du Sud, du Burkina Faso, du Qatar, de la Côte d’Ivoire, et du Nigeria, semble ouvert à étudier la proposition qui lui est parvenue de la Fédération malienne de football, ajoute la même source. Convoité également par la Chine, qui mise beaucoup sur lui dans la perspective de la Coupe d’Asie de 2011 au Qatar, Philippe Troussier, 51 ans, se serait donné quelques jours de réflexion.

TOGO
Le TAS saisi

La Fédération togolaise de football a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) afin d’obtenir la levée de la suspension de sa sélection pour les deux prochaines Coupes d’Afrique des nations (CAN) prononcée par la Confédération africaine (CAF), a indiqué hier le TAS. Les Togolais avaient été suspendus le 30 janvier pour s’être retirés de la CAN-2010, sur décision gouvernementale, à la suite du mitraillage de leur délégation, le 8 janvier à Cabinda (Angola), faisant deux morts. Le Togo «demande l’annulation de cette décision » et «l’intégration de l’équipe nationale du Togo dans la liste des équipes participant à la phase de qualification pour la CAN- 2012», a expliqué le Tribunal dans un communiqué. Le gouvernement togolais avait décidé de rappeler sa sélection à Lomé le samedi 9 janvier au soir à la suite du décès le matin même de deux membres de la délégation, Stanislas Ocloo (chargé de communication), et Abalo Amelete (entraîneur des gardiens), pris pour cible par des indépendantistes de Cabinda.

ANGOLA
Manuel Jose démissionne

Le sélectionneur de l’Angola, le Portugais Manuel Jose, a démissionné de son poste samedi, un mois après avoir conduit les hôtes de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) jusqu’en quarts de finale de la compétition. Jose, 63 ans, a mis en avant des raisons personnelles, sans plus de précision, pour justifier son choix de mettre un terme à un contrat d’un an qui courait jusqu’en juin. Le Portugais, qui avait en charge une équipe nationale pour la première fois de sa carrière, a mené l’Angola jusqu’en quarts de finale de la CAN. Les «Palancas Negras» («Antilopes noires») se sont inclinées le 24 janvier contre le Ghana (1-0). Le secrétaire général de la Fédération angolaise de football, Augusto Silva, a indiqué à l’agence de presse nationale ANGOP que l’assistant de Jose, Zeca Amaral, lui succéderait provisoirement.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable