Actualités : SIDI-BEL-ABBÈS
Identification des trois terroristes du GSPC et DHDS, abattus à l’ouest


Les corps des trois terroristes abattus il y a quelques jours à la frontière de la wilaya de Sidi-Bel- Abbès avec celle de Tlemcen ont finalement été identifiés. Il s’agit de l’«émir» du GSPC à Aïn-Defla, Hassani Mohamed alias Saâd Abou Mouad, âgé de 39 ans, natif de Sidi Ali Boussidi, dans la wilaya de Sidi- Bel-Abbès qui a rejoint le maquis en 1994 dans la région de Sidi-Bel-Abbès avant d’être désigné «émir» du GSPC, au niveau de Aïn-Defla.
Ces dernières années, cet «émir» du DHDS (Djamaât houmate daoua salafia) activait à l’ouest du pays. Abdour Cheikh alias Talha en l’occurrence, âgé de 46 ans, est originaire de Moulay Slissen, dans la wilaya de Sidi-Bel-Abbès, il a rejoint le maquis en 1994 avant d’être désigné l’année dernière «émir» du DHDS, et au mois de mars dernier il a été jugé par contumace par la cour criminelle de Sidi-Bel-Abbès et condamné à la perpétuité, et d’un élément du DHDS, Semar Abdelkader, âgé de 42 ans originaire de Mérine (SBA), qui lui est monté au maquis en 2008. L’identification des corps a été faite par leurs proches et les photos en possession des services de sécurité, restent les résultats des tests l’ADN qui, eux, seront sans appel. La neutralisation des trois terroristes s’est déroulée lorsque les services de sécurité de Tlemcen et Sidi-Bel-Abbès ont pris en étau le groupe signalé dans la région d’El Gor, à la limite des deux wilayas, lors d’une opération de ratissage déclenchée après l’arrestation et les déclarations de deux terroristes, en l’occurrence B. S., âgé de 27 ans, activant à Mérine (SBA) mais originaire de Relizane, alors qu’il est allé rendre visite à sa famille au début du mois de mars dernier et un autre à Souk de Zouia (Maghnia), quelques jours après, Saâd Abou Mouad, «émir» du GSPC à Aïn-Defla, était depuis janvier 2010 en mission à l’ouest du pays (entre Tlemcen et Sidi-Bel-Abbès) avec pour objectif l’intégration des membres du DHDS activant à l’ouest dans la nouvelle composition de la base d’El Qaïda dans les pays du Maghreb.
A. M.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable