Périscoop : La villa du ministre

Un ministre influent du FLN a fait le forcing lors du dernier congrès en imposant une centaine de délégués au nom de sa wilaya d’origine. Or, dans la même wilaya, un sénateur, considéré, pourtant, comme son ami s’était, lui aussi, présenté avec «ses délégués». Et, évidemment, c’est le ministre qui imposa sa liste. Résultat : le sénateur, très irrité, ne manquera pas de réclamer le remboursement des frais de construction d’une villa qu’il avait offerte au ministre.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable