Sports : WA TLEMCEN
«Les anciens remettent ça !…»


Ils ont gardé la forme, les anciens joueurs du WAT qui faisaient vibrer leurs supporters, (dont votre serviteur), dans les années 1965-1970. Et c’est grâce à un des leurs, en l’occurrence Lachachi Abdeselam, propriétaire d’une salle de sports, qu’une quinzaine d’anciens joueurs se retrouvent deux fois par semaine dans une ambiance extraordinaire.
Tous ceux qui les ont connus et côtoyés n’ont pas oublié les matches époustouflants qu’ils nous avaient alors offerts dans des derbies chauds même très chauds, face à l'USMBA, le Gallia, l’ESM, l’ASM, le PGS et autres. Personne n’a oublié les accessions réussies face au Gallia de Mahi, Ghanis, Boutaleb, ou face à l’ASM du défunt Pons, Larbi… Aujourd’hui, malgré leurs cheveux grisonnants et leur âge avancé (ils sont pour la plupart grand-pères), ils continuent à courir et à taper dans un ballon. Si certains nous ont quittés pour un monde meilleur (Khiati et Picard entre autres), d’autres résident à l’étranger, comme Puskas ou Bentahar, les autres ont conservé leur amour du football, même si les réflexes ne sont plus les mêmes. La technique ne se perd pas, n’est-ce pas Nava et Belkhodja ? L’art de défendre est le même, n’estce pas Kamel et Belarbi ? Quant aux autres, les Benyellès, Bettioua, Lachachi, Chaïb Draâ, Bouchenak, ils rendraient jaloux bien des jeunes de 20 ans. Mais le plus ancien, celui qui garde encore son coup d’œil d’il y a un demi-siècle, c’est bien Houcine Chérif qui réside actuellement au Canada, qui a joué aux côtés du défunt Bahmane dans la grande équipe du RCT d’avantl’indépendance. Il arrive même de voir débarquer deux autres anciens coéquipiers de Houcine Chérif, à savoir Baghdadli et Mazouza, qui se mêlent au groupe… Imaginez un peu l’ambiance et les blagues de ce groupe, dont le plus jeune a plus de 60 ans, particulièrement lorsque le «grand» Khelifa vient, de temps à autre, mettre son grain de sel. Bravo les «vieux», je préfère encore dire les «jeunes vieux» vous qui nous donnez encore du plaisir lorsque vous vous retrouvez. Bravo et merci à Lachachi qui est derrière ces retrouvailles.
Ammar G.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable