Sports : JUAN MARIA GOZALO (EX-DIRECTEUR DES SPORTS À LA RADIO ESPAGNOLE) N’EST PLUS
L’homme qui appréciait Belhadj


Juan Maria Gozalo, l’ex-directeur des sports de la Radio nationale d’Espagne, vient de s’éteindre, victime d’un cancer. Il était l’un des commentateurs les plus populaires de la péninsule ibérique et avait totalisé plus de 12 000 émissions jalonnées par des distinctions royales. Il faut dire que son franc-parler et sa gouaillerie l’avaient rendu célèbre. Sa grande connaissance du football mondial faisait de lui un analyste aux réflexions très censées.
Lors de la Coupe du monde en 1994, alors que l’Espagne venait de tomber en quart de finale face à l’Italie, il s’était écrié : «Je vais mourir sans avoir eu l’occasion de voir l’Espagne remporter un trophée.» Il y a quelques années lors d’un FC Barcelone-O Lyon, alors que le coach lyonnais de l’époque, Alain Perrin, s’apprêtait à remplacer Nadir Belhadj qui avait été excellent, il n’avait pas hésité à déclarer : «Je ne comprends pas ce changement. Pour moi, cet arrière gauche (Belhadj) est l’un des meilleurs que j’ai vu au cours de ma carrière de journaliste sportif.» Avant de tirer sa révérence, il avait souvent reproché à certains entraîneurs cette manie de procéder à un changement à la dernière minute : «Je n’ai jamais compris l’apport d’un remplaçant à la dernière minute à moins que ce soit pour la douche ou pour la prime de match. J’attends toujours une explication des techniciens concernés.» Hélas «Juanma», comme on le surnommait, est parti sans avoir de réponse.
H. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable