mercredi 14 avril 2010
Accueil | Edition du jour
 

Actualités
Périscoop
Régions
Culture
Vox populi
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
Pause-Café
Contribution
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
Nos archives en HTML


         Périscoop
Voilà les gendarmes !

L’appel des automobilistes circulant sur la route nationale 5 (Alger/Constantine) a été entendu. En effet, la présence des gendarmes aux alentours du barrage fixe de Réghaïa soulage les automobilistes venant de l’est de la capitale. Des postes de garde sont installés pour veiller sur la longue file des voitures en attente de franchir le barrage. Leur présence dissuadera les pirates de la route qui surgissent d’un bidonville pas loin de la RN5 pour agresser les voyageurs. Espérons que cette présence sera permanente. Suite...


Barrage dans une wilaya, sa gestion dans une autre !

Le barrage de Oued Boussieba est implanté sur le territoire de la wilaya de Skikda, précisément dans la commune de Ouldja-Boulbalout, daïra de Aïn-Kechra, à l’ouest de la wilaya. Mais, aussi paradoxal que cela puisse paraître, le siège de l’administration chargée de sa gestion et de son exploitation se trouve à… Jijel, wilaya frontalière avec la daïra précitée. Pourtant, la commune de Ouldja-Boulbalout est un vivier de cultures diverses, telles que l’oléicole, la pastèque, le melon, les haricots verts, en attente d’irrigation. Suite...


La villa du ministre

Un ministre influent du FLN a fait le forcing lors du dernier congrès en imposant une centaine de délégués au nom de sa wilaya d’origine. Or, dans la même wilaya, un sénateur, considéré, pourtant, comme son ami s’était, lui aussi, présenté avec «ses délégués». Et, évidemment, c’est le ministre qui imposa sa liste. Résultat : le sénateur, très irrité, ne manquera pas de réclamer le remboursement des frais de construction d’une villa qu’il avait offerte au ministre. Suite...


Tassili Airlines se lance dans le phytosanitaire

Tassili Airlines a fini par concrétiser son projet de création d’une filiale spécialisée dans le traitement phytosanitaire. C’est le ministère de l’Agriculture qui en sera le premier bénéficiaire. Ce dernier avait dû, lors des récentes invasions acridiennes, louer des avions pour lutter contre les criquets. Un marché qui avait été attribué dans des conditions jugées douteuses. Suite...


Drôles de plaques

Certains automobilistes ont apposé d’étranges plaques d’immatriculation sur leurs véhicules. Des plaques qui ne répondent en rien au modèle imposé par le ministère des Transports. Mais les services de sécurité ne semblent pas s’en soucier. Suite...


  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger la version compressée

CE QUI S’EST RÉELLEMENT PASSÉ À TIBHIRINE

Télécharger

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site