Régions : BIOTECH WORLD 2010
Plus de 250 scientifiques de différents horizons prendront part à la rencontre d’Oran


Le département de biotechnologie de l’Université d’Oran Sénia organise du 26 au 29 avril 2010 le deuxième Congrès international Biotech World 2010 sous le thème de «Startups et biotechnologie», suite logique, diront les organisateurs, du thème «Quelles biotechnologies pour les pays du Sud ?» abordé lors du précédent Biotech World 2007. La rencontre aura lieu au complexe touristique les Andalouses.
Cette manifestation scientifique soutenue par l’Unesco, le département d’Etat américain et d’autres organismes internationaux est organisée en partenariat avec l’Association des compétences algériennes ACA et la direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique. Elle concernera quatre grands axes à savoir la santé : substances bioactives, biothérapie médicale, thérapie innovatrice, brevets de gènes, de bio-médicaments. L’environnement : bioremédiation, élimination des pathogènes, microorganismes et énergies renouvelables, microorganismes et procédés de traitement des eaux et des déchets. L’agroalimentaire : agroalimentaire et agro-industries, amélioration génétique et OGM, microorganismes, biodiversité, lutte biologique, bio-pesticides, production animale, production végétale. Et enfin un dernier thème : la société qui abordera l’impact sur la formation, la recherche, l’économie ; stratégies et startups ; aspects éthiques et règlementations ; nourriture OGM et sécurité alimentaire, risques «bio» et expertises, moratoires et démocratie citoyenne, réalité, défis et perspectives de coopération régionale et continentale. L’on saura que plusieurs personnalités scientifiques prendront part à ce deuxième Congrès international Biotech World 2O1O, telles que le professeur Nancy Karanja de l’Unesco, les docteurs Mehtali Madjid directeur scientifique en Europe d’une multinationale du médicament, spécialiste dans les nouvelles technologies de production de vaccins, Chenna Ahmed, chercheur en oncologie à San Francisco, Clive James, président de l’ISAAA (International Service for the Acquisition of Agri-Biotech applications) Mohamed Boudjelal chercheur dans de grand laboratoires pharmaceutiques et président de l’ACA et bien d’autres. Durant ces quatre jours de débats, plus de 250 scientifiques de différents horizons ainsi que des représentants du secteur économique seront présents. Pas moins de 80 communications orales de haut niveau et 150 communications par affichage figurent nous précise-t-on, au programme de cette rencontre qui regroupera une trentaine de pays.
Amel B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable