lundi 10 mai 2010
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Corruptions
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Corruptions
LA FUITE DES CAPITAUX PREND UNE AMPLEUR SANS PRÉCÉDENT
Les complicités sont multiples en Algérie

Eté 2009, quelque part à l'est du pays, dans une wilaya pas très loin de la frontière, un accident de voiture, de nuit : les pompiers découvrent sous les banquettes arrière du véhicule endommagé une énorme somme d'argent en euros. Le conducteur sérieusement blessé et encore conscient propose aux «soldats du feu» une forte récompense s'ils acceptent de camoufler leur découverte : ces derniers refusent. Le commissaire de permanence fait le décompte : il y en avait pour un million d'euros ! La pays voisin servant de transit, cet argent prenait le chemin du sud de l'Europe, ou de la Turquie ou de l'Asie ou d'un des pays du Golfe. Suite...


Qui est Secure finance ?

Secure Finance est une société indépendante, dont la vocation est de concevoir et mettre en œuvre, avec le concours d'une équipe de magistrats, d'universitaires, d'économistes, de responsables de la conformité et de la sécurité financière, d'experts de l'intelligence économique, de la gouvernance et du développement durable, unanimement reconnus, une série d'outils inédits, au service des établissements financiers et des entreprises opérant sur les marchés internationaux. Suite...


LE MINISTRE DES FINANCES AU CONSEIL DE LA NATION
«L’Etat est déterminé à poursuivre la lutte contre la corruption»

Le ministre des Finances, Karim Djoudi, a souligné le jeudi 6 mai que l'Etat est déterminé à poursuivre la modernisation des organes de contrôle chargés de lutter contre la corruption et la dilapidation des deniers publics. En réponse à une question d'un membre du Conseil de la nation, lors d'une séance plénière consacrée aux questions orales, M. Djoudi a précisé que l'Etat algérien, qui a signé plusieurs conventions internationales relatives à la lutte contre la corruption, continuait d’œuvrer au renforcement et à la modernisation des organes de contrôle et de gestion des entreprises publiques et des deniers publics. Suite...


LA SUISSE NE VEUT PLUS ÊTRE UN REFUGE POUR LES FONDS DÉTOURNÉS PAR LES DICTATEURS
Comment faire lorsque les auteurs des détournements sont toujours au pouvoir ?

Après avoir été l'une des destinations favorites des potentats et satrapes du monde entier soucieux de mettre à l'abri leurs millions, la Suisse tente désormais de s'imposer comme le «leader mondial» — selon le département fédéral des Affaires étrangères —en matière de confiscation et de restitution des avoirs illicites des «personnes politiquement exposées». Suite...


A VOIR SUR ARTE DEMAIN SOIR (*)
Double enquête sur le crime organisé venu de Russie

Ils n’ont pas dû s’exprimer bien souvent ainsi, face à la caméra, visage à découvert. Leonid «MacIntosh» Bilunov, Alimzhan Tokhtakhunov, dit «Le Taïwanais» et Vitaly «Bondar» Diomotchka totalisent à eux trois quelques décennies de prison, et sont aujourd’hui ou étaient hier encore quelques-uns des responsables influents de la mafia russe. Ils témoignent ici de leur vie, de leurs parcours, et pour rien au monde, nous explique d’emblée Leonid Bilunov, ils ne voudraient d’une autre existence. Suite...


  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger la version compressée

CE QUI S’EST RÉELLEMENT PASSÉ À TIBHIRINE

Télécharger

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site