mercredi 12 mai 2010
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Retraite
Le Soir Auto
Culture
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Périscoop
Blocage

L’Autorité de régulation de la poste et télécommunications connaîtrait, actuellement, un blocage inédit, indique une source proche du département de Hamid Bessalah. Le conseil de cette institution ne se serait pas réuni depuis près d’un mois et demi, alors qu’il est tenu de tenir deux réunions hebdomadaires. Suite...


La subvention de trop

Quatre ans après sa création, l’Office national de la culture d’Alger-Centre (OPCA) continue de bénéficier annuellement d’une subvention annuelle de 1 milliard de centimes. La logique veut que cette entreprise publique industrielle et commerciale (EPIC) soit prise en charge financièrement uniquement la première année, avant d’acquérir son autonomie financière. Mais il se trouve que cet office, censé multiplier les activités culturelles et constituer une rentrée d’argent pour la commune, fonctionne actuellement avec deux salles de cinéma, en l'occurrence l’ABC et l’Algeria dont le personnel et les travaux de réhabilitation sont pris en charge par l’APC. Suite...


Le monarque saoudien, invité d’honneur le 14 Juillet sur les Champs-Élysées

Cette année, c’est au tour du roi d’Arabie saoudite d’être l’invité d’honneur de Sarkozy pour les fêtes nationales françaises. Il occupera la place d’honneur lors du défilé du 14 Juillet sur les Champs-Elysées. La veille, le roi inaugurera au musée du Louvre l’exposition «Routes d’Arabie», consacrée au patrimoine archéologique du royaume. Au-delà des trésors archéologiques au menu Sarkozy tentera, sans aucun doute, plutôt de trouver avec son interlocuteur les meilleures routes pour la France de décrocher les contrats qui puissent booster une économie française, qui en a bien besoin. Suite...


La fille du ministre

Selon des sources généralement bien informées, les services de sécurité ont découvert, lors d’investigations, 40 milliards de centimes dans le compte de la fille d’un ministre toujours en activité. Ces investigations ont permis également de révéler que la fille du ministre n’a jamais hérité d’un bien quelconque, susceptible de justifier une telle somme. La justice va-t-elle s’emparer de cette affaire ? Suite...


  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger la version compressée

CE QUI S’EST RÉELLEMENT PASSÉ À TIBHIRINE

Télécharger

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site