Périscoop : Malades, couvrez-vous, l’hiver se prolonge

Alors que les médicaments et les réactifs de première importance connaissent des ruptures jamais égalées et que l’on tente de justifier par le manque d’argent et autre histoire de lettres de crédit, voilà qu’un appel d’offres d’un montant important est en phase d’attribution. C’en est là une bien curieuse dépense lorsqu’on sait que les dépôts de la PCH (Pharmacie centrale des hôpitaux) sont désespérément vides.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable