dimanche 6 juin 2010
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Santé
Culture
Contribution
Culture
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML


         Culture
FESTIVAL DU THÉÂTRE PROFESSIONNEL
Des favoris dans la dernière ligne droite

La pièce El-Nafidha est une «fenêtre» sur la guerre de Libération nationale. Inscrite dans le théâtre de l’absurde, R’djal ya h’lalef nous plonge dans un véritable cauchemar, dans un pays où une chasse à l’homme est lancée contre les derniers représentants des valeurs humaines. Suite...


COLLOQUE
«La Kahina, reine des Aurès»

Selon M. Djellal Tayeb, président de l’association culturelle et scientifique de la wilaya de Khenchela, tous les moyens matériels et humains sont mis en œuvre pour que la wilaya de Khenchela accueille dans quelques jour un grand événement, à savoir la 5e édition du colloque «El-Kahina, reine des Aurès» qui verra la participation de plusieurs professeurs et docteurs venus de plusieurs universités internationales, notamment de Suisse, d’Allemagne et de France, en plus de participants algériens, professeurs et étudiants qui viendront des quatre coins du pays et qui puiseront dans l’histoire de la civilisation amazighe pour parler de cette femme «héroïque» qui a laissé ses empreintes avec sa forte personnalité, son courage et son savoir-faire. Suite...


En librairie
Débat sur «la vérité et la prière»

Dans un livre de 82 pages, paru aux éditions El-Maârifa, l’auteur Hamza Ben Aïssa apporte une étude doctrinale à laquelle Mouloud Mammeri a élaboré ses premières convictions. Edité à titre posthume, ce livre évoque l’existence de Cheikh Mohand Oulhoucine, jalonnée d’actes et de conseils prodigués à tous ceux qui l’ont sollicité, dans une spiritualité exemplaire. Il sera contesté dans son approche spirituelle par l’auteur Mouloud Mammeri, quand le cheikh atteste que «la vérité est supérieure à la prière». Suite...


Actucult

PROGRAMME D’ANIMATION DU CAFÉ LITTÉRAIRE L’ÎLE LETTRÉE
- Aujourd’hui à 15h, lecture de Camus : «Passion algérienne», de Stephane Babey, édition Milles-Feuilles, animé par Zineb Maâtalah (sociologue).
- Lundi 7 juin à 15h, «Le tatouage des femmes des Aurès et de Kabylie», débat animé par Aïssa Belmeki (anthropologue).
- Mardi 8 juin à 15h, rencontre avec la poètesse Fatma Tilikete auteur du recueil Les déracinés, édition St- Germain-des-Prés.
Suite...


  Édition papier
Lire le journal en PDF

Télécharger la version compressée

CE QUI S’EST RÉELLEMENT PASSÉ À TIBHIRINE

Télécharger

 

La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site