Actualités : ALGER
Plusieurs affaires criminelles élucidées


Les enquêteurs de la Sûreté de wilaya d’Alger ont, ces derniers mois, élucidé plusieurs affaires criminelles dont trois portant sur un trafic de stupéfiants, a-t-on appris auprès des services de la police judiciaire.
Rym Nasri - Alger (Le Soir) - La première affaire remonte au 10 juin dernier. L’enquête lancée à Alger conduira les enquêteurs jusqu’à Oran, où une perquisition dans le domicile de K. A. a permis la découverte de 3,3 kg de résine de cannabis. Arrêté, cet homme âgé de 33 ans sera présenté devant le tribunal de Bab-El-Oued. Deux jours plus tôt, les enquêteurs de la division ouest de la police judiciaire de la wilaya d’Alger, agissant sur informations, avaient saisi 950 g de résine de cannabis chez un certain C. A. Cet individu, âgé de 42 ans, était connu des services de sécurité. Présenté devant la justice, il sera placé sous mandat de dépôt. La troisième affaire liée aux stupéfiants a été élucidée en mars dernier. La section de la police judiciaire de Bab-El-Oued avait mis la main sur le dénommé M. M., un trafiquant de 36 ans, sur lequel les enquêteurs saisiront 1,842 kg de résine de cannabis, 4 comprimés de psychotropes et 3 armes blanches. Il sera également écroué. D’autre part, la police a mis fin, au cours de la dernière semaine de mai, à un trafic de motocycles impliquant les dénommés B. A., 56 ans, et C. C., 27 ans, spécialisés dans le vol de motos et le trafic de papiers des deux-roues. C’est lors d’un contrôle de routine au niveau d’un barrage routier que la police interceptera une moto signalée comme volée. Le conducteur roulait avec des papiers falsifiés. Les enquêteurs de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya d’Alger remonteront la filière jusqu’aux mis en cause. Les deux individus seront présentés devant le tribunal de Sidi-M’hamed pour vol de motos et faux et usage de faux. Par ailleurs, deux affaires d’homicide ont secoué la région de Zéralda au cours de la première semaine de juin. La police judiciaire découvrira d’abord un cadavre de sexe masculin. Grâce aux témoignages du voisinage, l’enquête aboutira à l’identification des suspects. Ainsi, deux personnes seront arrêtées. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’affaire a commencé par une beuverie entre trois amis. Puis sous l’effet de l’alcool, une dispute a éclaté. Se saisissant d’un objet dur, l’un des mis en cause a asséné un coup à la tête à son compagnon, âgé de 28 ans, qui s’est écroulé, avant d’être abandonné sur les lieux. Après être passé aux aveux, les deux mis en cause seront présentés devant le tribunal de Chéraga. L’un d’eux sera mis sous mandat de dépôt tandis que son complice bénéficiera d’une mise en liberté provisoire. Au cours de la même semaine, un meurtre a été enregistré dans la même localité, à la suite d’une rixe entre deux hommes qui consommaient ensemble de l’alcool. L’un d’eux assènera à son compagnon de beuverie un coup à la poitrine, à l’aide d’un objet contondant. Le lendemain, l’auteur de cet homicide s’est présenté de lui-même à la police, qui l’a déféré devant la justice.
R. N.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable