Périscoop : L’attente du décret

Les ministres nouvellement nommés sont dans une situation de plus en plus inconfortable. En effet, près d’un mois après leur désignation, les décrets devant déterminer leurs attributions n’ont pas encore étés publiés. Les titulaires des nouveaux postes hésitent, par conséquent, à prendre des initiatives, soucieux, disent-ils, de ne pas user de prérogatives qui ne leur seraient pas attribuées.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable