Régions : ORAN
Le futur siège de la daïra livré d’ici la fin de l’année


Le futur siège de la daïra situé à la cité Djamel-Eddine, à proximité de la mosquée Ibn Badis, sera livré vers la fin de l’année en cours. Les travaux du corps d’Etat secondaires sont totalement achevés alors que d’autres lots sont en cours de finition à l’exemple de la peinture, du revêtement du sol et des faux-plafonds. Erigé en R+3, ce siège disposera d’un parking pouvant accueillir une cinquantaine de véhicules, ont confié des sources de la daïra.

Dans ce cadre, on apprend qu’un avis d’appel d’offres sera lancé incessamment par la direction de l’administration locale pour la réalisation d’une coupole vitrée en plus de l’installation de deux ascenseurs. Un autre avis d’appel d’offres sera également lancé pour les travaux de VRD ainsi que pour la clôture et l’aménagement extérieur. Pour ce qui est des locaux, ceux-ci vont accueillir tous les services dont ceux des cartes d’identité nationale, passeports, permis de conduire et celui des biens de l’Etat en plus du service technique. Rappelons que ce siège était destiné initialement à accueillir l’assemblée populaire de wilaya (APW d’Oran) et une décision a été initiée en 2008 par le chef de l’exécutif de la wilaya en vue de le mettre à la disposition de la daïra compte tenu de l'exiguïté des locaux.
A. Z.

Une nouvelle infrastructure pour la PAF du port d’Arzew
Un nouveau siège devant abriter les services de la brigade de la Police des frontières du port d’Arzew sera réceptionné au courant de cette semaine. Une nouvelle réalisation qui vient s’inscrire dans la politique de modernisation et de développement initiée par la Sûreté nationale. Erigée en R+1, cette infrastructure sera une véritable bouffée d’oxygène pour un personnel ayant exercé pendant des années dans des baraquements étroits appartenant à l’entreprise portuaire d’Arzew et situés à l’intérieur de l’enceinte. A noter que la cérémonie d’inauguration verra la présence de responsables de la DGSN en plus des autorités civiles et militaires.
A. Z.

PLAN DELPHINE
3 200 gendarmes mobilisés pour la saison estivale

Pas moins de 55 postes de surveillance ont été créés au niveau des plages de l’ouest du pays à l’occasion de la saison estivale. Un nouveau dispositif qui vise à renforcer la surveillance des sites balnéaires en plus de la sécurité des estivants, ont indiqué des sources de la gendarmerie précisant que 112 plages sont concernées par ce plan d’action instauré par le 2e commandement régional de la Gendarmerie nationale. A ce sujet, nos sources précisent que 3 200 gendarmes ont été mobilisés pour venir en aide aux vacanciers notamment en matière d’orientation, de contrôle et d’assistance dans le cadre de l’application du plan Delphine. Outre le renfort humain, les services de la gendarmerie ont également mobilisé 450 véhicules, 21 groupes cynophiles en plus de deux hélicoptères le tout dans le but de renforcer le dispositif de prévention, de contrôle et de sécurité de tout le littoral. Notons que parmi les 55 postes de surveillance créés à l’ouest, 22 sont à Mostaganem, 16 à Aïn Témouchent, 12 à Oran et 5 à Tlemcen.
A. Z.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable