Régions : ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL À ANNABA
Journée de formation et de sensibilisation du CNFE


Une journée de formation, de sensibilisation et d’éducation environnementale a été organisée en fin de semaine à Annaba par le Conservatoire national des formations à l’environnement en collaboration avec la direction locale de l’environnement.
Cette rencontre régionale portant sur le système de management environnemental (SME) selon la norme ISO 14001 est destinée aux unités industrielles des wilayas de Annaba, Skikda et El-Tarf. Elle vise, selon le Dr A. Benzaid, consultante CNEF, l’accompagnement des entreprises dans la mise en place du SME, synonyme de santé et de sécurité au travail. Elle estime que cela aide beaucoup ces entreprises à mieux manager les aspects relatifs à la qualité pour être concurrentielles à l’environnement pour produire en le préservant pour les générations actuelles et futures. L’objectif de cette démarche est d’aller vers l’intégration de l’entreprise dans un respect de responsabilité sociétale, a souligné le Dr Benzaid, pour qui il n’est plus question aujourd’hui de slogans, mais d’actions concrètes. Ce qui nécessite l’adhésion et l’implication de tout le monde : employeurs et travailleurs. D’autres intervenants ont mis l’accent sur les points forts du programme de l’Etat dans l’accompagnement des entreprises dans le domaine relatif à la certification ISO 14001, relevant que la loi de finances 2009 a institué une taxe d’incitation au déstockage (TID). Cette opération relevait auparavant des pouvoirs publics, a-t-on fait savoir. Il y a eu également l’institution, ces dernières années, du contrat de performance à la protection de l’environnement. Concernant les déchets spéciaux générés par les grandes entreprises, il a été annoncé la création à l’horizon 2011 de centres d’enfouissement de ces déchets. A titre d’exemple, le complexe ArcelorMittal d’El- Hadjar détient en stockage à lui seul des milliers de transformateurs électriques à huile riche en PCB, hautement préjudiciables à la santé publique, à la flore et à la faune. De ces milliers, 400 uniquement ont pu être expédiés ces dernières années vers l’étranger. Les animateurs de cette journée, notamment le représentant du ministère de l’Industrie, ont expliqué aux participants à cette rencontre les procédures d’engagement et de mise en place d’un SME et de la certification ISO 14001.
A. Bouacha

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable