Actualités : UNE NUIT D’ENFER
Une jeune femme enlevée et violée


C’est une jolie femme avec un air qui rassure, qui se présente à la cour criminelle de Mostaganem. Cette jeune femme, dénommée B. H., a été victime de viols. Dans le box des accusés, B. K. H., 38 ans, baisse la tête, accusé d’enlèvement, séquestration et de viol, il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Le récit de l’horreur.
Quand la jeune femme est sortie de son domicile l’après-midi, elle a croisé le regard de B. K. H., ce chauffeur émigré en France, une vieille connaissance du moment qu’ils se fréquentaient puis se sont fiancés. Mais au bout de quelques mois, B. H. rompt ses fiançailles, et aurait choisi un autre promis, un Espagnol qui l’épousa. B. K. H. a mal digéré cette nouvelle union, il est rentré en Algérie pour se venger. Il lui tendit un piège en lui fixant rendez- vous pour récupérer sa bague de fiançailles. Il l’enleva dans sa voiture et se dirigea dans un appartement situé au centre-ville. D’une voix cassée par l’émotion, la victime retrace l’enlèvement, les cris, les coups, les violences, les rapports sexuels forcés et les menaces de mort avant de la libérer le lendemain dans un piteux état. Jugé coupable, l’accusé a été condamné à 10 ans de prison ferme.
A. B.



Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/06/22/article.php?sid=101908&cid=2