Actualités : PROCÈS EN APPEL DES ÉMEUTIERS DE SIDI-SALEM
Renvoi pour complément d’informations


C’est vers une heure du matin hier que le président de la cour d’appel d’Annaba a décidé du renvoi du procès qui traitait l’affaire des émeutes du mois de juin dernier dans la cité populaire de Sidi-Salem.
Le président de la cour d’appel accédait ainsi aux vœux du collectif de la défense ayant demandé un complément d’information concernant les actes pour lesquels sont jugées 33 personnes mises en cause dans ces émeutes. Ouvert en milieu d’après-midi de la journée de dimanche, ce procès en appel se tient près d’un mois après les lourdes condamnations, allant de 2 à 8 ans de prison ferme, prononcées en première instance par le tribunal d’El Hadjar. Les 33 accusés, incarcérés actuellement à la maison d’arrêt de Bouzaâroura sont passés à la barre. Ils ont, en majorité, réfuté les accusations pour lesquelles ils se trouvent aujourd’hui privés de leur liberté. Leurs avocats, au nombre d’une trentaine, ont fait ressortir l’absence de preuves irréfutables les impliquant dans les graves délits qu’on leur attribue, principalement l’atteinte à l’emblème national ou l’outrage à corps constitué. Ils ont estimé, par ailleurs, que plusieurs des mis en cause n’avaient aucun lien avec les émeutes. Ils se trouvaient là au moment des faits dans le cadre de leurs activités où étaient venus rendre visite à leurs familles habitant Sidi-Salem. Ils ne sont concernés, ni de près ni de loin par la protestation des habitants du bidonville de la SAS, situé en plein milieu de Sidi-Salem, pour un problème de relogement dans des logements sociaux locatifs. Le représentant du ministère public a demandé, pour sa part, la confirmation des peines prononcées en première instance, assorties d’un million de dinars d’amende pour chacun des 33 inculpés. La décision du président de la cour d’appel d’Annaba du renvoi de l’affaire pour complément d’information a été qualifiée par des membres du collectif des avocats de la défense de «courageuse». Ils y voient une volonté de celui-ci de faire toute la lumière sur les tenants et aboutissants dans ce dossier.
A. Bouacha

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable