Régions : TIZI-OUZOU
Les usagers de la RN68 dans l’expectative


La modernisation tant désirée par les usagers de la RN68, dans son tronçon traversant les daïras de Tizi-Gheniff et Draâ-El-Mizan, au sud de la wilaya de Tizi-Ouzou, se fait toujours attendre.
«A quand la modernisation de cette route dans la wilaya de Tizi-Ouzou ?» se demande-t-on dans les localités de la wilaya traversées par cet important axe routier. Cette attente est d’autant plus légitime que le tronçon situé sur le territoire de la wilaya de Boumerdès, dont les travaux sont programmés en deux tranches, a été partiellement modernisé. La modernisation de la deuxième tranche y est prévue pour cette année, selon une source au fait du dossier. Idem pour la wilaya de Bouira, où la RN68 est en très bon état dans sa majeure partie, suite aux travaux de modernisation effectués depuis plusieurs années déjà. Cette situation incompréhensible prête à des lectures politiques. «Pourquoi cette ségrégation ?» s’interroge un citoyen de Tizi-Gheniff, militant d’un parti d’opposition. La population locale ainsi que les usagers de cette route trouvent «aberrant qu’un axe routier aussi important soit modernisé dans deux wilayas mais pas dans une autre coincée entre les deux». «Le bon sens aurait voulu qu’une route aussi importante soit modernisée simultanément dans toutes les wilayas qu’elle traverse», nous déclare un usager. Soulignons enfin que le tronçon de la RN68 dans la wilaya de Tizi-Ouzou est dans un état lamentable, notamment dans sa partie reliant les communes de Draâ-El-Mizan et Tizi- Gheniff. Etroite, sinueuse et parsemée de nids-depoule, crevasses et affaissements, la RN68 a été le théâtre de plusieurs accidents de circulation meurtriers.
Kaci Moussa

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable