Sports : OM
Deschamps : «Je compte sur Niang !»


La rumeur d’un éventuel départ de Mamadou Niang vers Fenerbahçe a enflammé le Vieux Port. A l’issue du trophée Robert Louis-Dreyfus remporté par l’OM (1-0 contre Valence), Didier Deschamps a répété qu’il ne laisserait pas partir son attaquant. «Je compte sur lui», a affirmé l’entraîneur.
Didier Deschamps, une rumeur venue de Turquie fait état d’un accord entre Mamadou Niang et Fenerbahçe. Qu’en est-il exactement ?
Mamadou, je ne veux même pas en parler. C’est clair et net. Ce n’est pas la peine d’en faire des tonnes. Ma position, vous la connaissez. Elle n’est pas nouvelle. Après, vous pouvez remplir des lignes, des journaux, ce que vous voulez. Faire le buzz, comme ça arrive souvent.
Il n’est donc pas question qu’il parte ?
J’ai envie qu’il parte, vous vous en doutez bien (rires). Mais, non, évidemment. Je compte sur lui ! Et il le sait. Mais parfois, même lorsque les portes sont fermées, ça rentre par la fenêtre ou par la cheminée.
Malgré tout, vous attendez encore l’arrivée d’un attaquant durant ce mercato ?
Je pense que c’est important pour l’équipe. Ça doit être un attaquant qui doit nous amener un plus. Je ne suis pas là pour faire dépenser inutilement de l’argent au club. On verra. Mais on fera en sorte d’y arriver.
Vous êtes agacé de ne pas avoir réalisé ce transfert ?
Je peux être contrarié certains jours… Mais c’est comme ça, c’est la situation du football en général. Et aussi de l’Olympique de Marseille. Il y a des impératifs économiques forts. J’en ai parlé avec le président de Valence avant la rencontre et en Espagne, ils n’ont pas de DNCG. Les clubs peuvent avoir de lourdes dettes. En France, on doit avoir une comptabilité bonne et saine. Ce n’est pas évident mais j’aimerais donner le sourire aux supporters. Ils ont le droit de rêver. On a jusqu'au 31 août.
Pour Alou Diarra, le dossier est-il définitivement clos ?
Je ne sais pas comment répondre à cette question. Je vais dire qu’aujourd’hui, le dossier est clos. Demain, on verra.
Pensez-vous pouvoir renforcer efficacement l’effectif d’ici la fin du mercato ?
Je considère que les venues d’un milieu de terrain et d’un attaquant sont très importantes pour l’équipe. J’espère que l’on pourra réaliser ces arrivées.
Avez-vous une priorité de recrutement ?
Le dossier de l’attaquant est plus compliqué. C’est clair. Après il y avait trois priorités dans notre recrutement : remplacer Laurent Bonnart, prendre un milieu de terrain et recruter un attaquant. On voulait prendre un joueur par ligne.
Hatem Ben Arfa a marqué le seul but de la rencontre du trophée RLD contre Valence. Que pensez- vous de ses prestations durant les matches de préparation ?
C’est bien pour lui. En trente minutes, il a réussi à marquer un but. C’est bien aussi pour l’équipe. Je ne vais pas recommencer le discours sur Hatem. Je l’ai utilisé comme joker comme je l’avais déjà fait mercredi contre Paris. Il fait partie de l’effectif.

Hoffenheim intéressé par Ben Arfa
Le club allemand d'Hoffenheim (1re division) s'est dit intéressé par l'attaquant international français de Marseille Hatem Ben Arfa. «Si nous obtenons Ben Arfa, ce serait sensationnel pour le Championnat d'Allemagne. C'est un magicien. Techniquement extrêmement fort et très rapide », déclare le manager du club du sud-ouest de l'Allemagne, dans le journal Rhein-Neckar Zeitung. Un transfert de l'attaquant français coûterait sept millions d'euros, croit savoir le quotidien régional. L'entraîneur d'Hoffenheim, Ralf Rangnick, avait récemment annoncé envisager «au moins deux ou trois» nouvelles recrues. Marseille, qui avait investi 12 millions d'euros à l'été 2008 sur le Lyonnais, s'active pour lui trouver un nouveau port d'attache, son regain de forme du début 2010 s'étant effiloché. Hatem Ben Arfa était dans la liste des 30 présélectionnés pour le Mondial-2010. Mais pas dans celle des 23, comme avant l'Euro-2008.

Santa Cruz, le bon coup de l'OM

L'ancien prodige du Bayern Munich pourrait être prêté par Manchester City.

Sur le même sujet : C'est le buzz du jour mais surtout une piste crédible. A une semaine de la reprise de la Ligue 1, le champion de France devrait s'activer pour - enfin - recruter un avantcentre. En attente d'une «opportunité », dixit le président Dassier, Marseille pourrait ainsi se faire prêter le Paraguayen Roque Santa Cruz, promis à un rôle de réserviste à Manchester City. L'opération financière est réalisable, puisque l'actionnaire Margarita Louis-Dreyfus a consenti à une aide financière. Selon l'agent du joueur, l'ancien prodige du Bayern, âgé de 28 ans, a le «profil» pour répondre au challenge phocéen.
Les supporters de l'OM ont
bien compris : leur club n'achètera ni Didier Drogba, ni n'importe quel autre avant-centre de classe mondiale. Même l'arrivée d'un attaquant vedette de la Ligue 1, comme Gameiro et Gignac, est inenvisageable financièrement. Jean-Claude Dassier, José Anigo et Didier Deschamps l'ont répété ces derniers temps pour calmer les ardeurs des habitués du Stade Vélodrome. A une semaine de la reprise de la Ligue 1, le champion de France œuvre, toutefois sans relâche, pour le recrutement d'au moins un joueur, un attaquant donc mais aussi un milieu défensif. «Je le répète, je veux renforcer cette équipe pour être encore plus performant», a ainsi lancé l'entraîneur dimanche soir, après avoir clamé son envie de conserver son capitaine Niang. Le président, de son côté, a confirmé un «effort raisonnable» de la part de l'actionnaire Margarita Louis-Dreyfus, en plus de la vente possible de quelques joueurs, dont Hatem Ben Arfa. «On a tous envie de faire rêver le public, si on a l'occasion de faire venir un joueur qui fasse rêver le public, on le fera», a expliqué l'ancien dirigeant de TF1, avant de prévenir: «Il faut attendre les opportunités, des prêts, des choses qui peuvent bouger». Cette belle opportunité, en prêt justement, pourrait se nommer Roque Santa Cruz. Ne désirant plus jouer les doublures comme lors de sa première saison à Manchester City (3 buts en 19 matches), l'international paraguayen de 28 ans espère prendre la poudre d'escampette lors de ce mercato. Selon des tabloïds anglais, l'OM aurait proposé un prêt d'une saison à Manchester City. Les deux clubs se partageraient alors le gros salaire du joueur.
«Il a le profil
pour Marseille»
La simple rumeur est devenue une véritable piste hier. L'agent du natif d'Asuncion a ainsi confirmé des négociations, précisant que l'OM serait une destination idéale. «Il y a quelques pistes en Angleterre et à l'étranger. Il a toujours des admirateurs. Je sais que Marseille est intéressé et il y a eu quelques discussions. C'est une destination intéressante car le club joue la Ligue des champions et a un entraîneur bien établi. Ce sont des facteurs importants. Il a le profil pour Marseille», a ainsi lancé Jan Van Baal dans le Daily Mail. Roque Santa Cruz peut-il être le buteur providentiel de l'OM, l'homme capable d'être plus efficace que le maladroit Brandao? C'est un pari à faire. Régulièrement blessé lors des deux dernières saisons, comme souvent durant sa carrière, l'ancien prodige du Bayern Munich a démontré ses qualités de buteur. Attaquant longiligne (1,89m pour 80kg) et doté d'un bon jeu de tête, la star des Guaranies (quarts de finale du dernier Mondial) est très habile ballon au pied. Son style assez complet pourrait faire des malheurs sur les prés de l'Hexagone, surtout s'il retrouve son niveau de Blackburn. Lors de la seule véritable saison pleine de sa carrière, il avait inscrit 19 buts en 37 rencontres avec les Rovers, lors de la saison 2007-2008. Une décennie après son départ de l'Olimpa d'Asuncion, Roque Santa Cruz trouvera-t-il une seconde jeunesse à l'Olympique de Marseille ?

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable