Culture : CHANSON KABYLE DE L’ÉMIGRATION
Zayen en tournée à Béjaïa, Bouira et Tizi-Ouzou


Les nombreux fans de Zayen, ce jeune loup de la chanson moderne kabyle établi à Baden Baden, en Allemagne, et qui a fourbi ses armes dans sa kabylie profonde, sont gâtés.
Leur idole se produira dans les trois capitales de la Kabylie, Béjaïa, Bouira et Tizi-Ouzou à partir de début septembre. Le 3 septembre, il sera l’hôte de la maison de la culture de Bouira, le 5 à Aït- Bouaddou, le 6 il se produira à la maison de la culture Mouloud- Mammeri de Tizi-Ouzou et le 8 septembre à la maison de la culture de la capitale des Hammadites, Béjaïa. Zayen qui compte actuellement un répertoire de trois albums ( Ayimawlanis, ughaled et Baden Baden) a été révélé au grand public par la chanson Baden Baden, une émouvante histoire d’amour entre un jeune soldat kabyle déserteur mobilisé durant la Seconde Guerre mondiale pour aller se battre en Allemagne et une jeune Allemande avec laquelle il est rentré au pays. Zayen qui a donné de nombreux concerts à Paris s’est également produit au Maroc et en Turquie dans le cadre des échanges interculturels. Il est de tous les rendez-vous culturels et humanitaires. Ces échanges et les contacts avec d’autres publics lui ont permis de se frotter à diverses cultures et donc de se forger un style inspiré des rythmes universels tout en restant fidèle à une ligne musicale qui ne sacrifie en rien l’originalité de la chanson kabyle. Son clip Baden Badenréalisé en Allemagne est considéré comme celui de l’année 2009, tout comme le film documentaire Zayen de Lemsella en Kabylie à Baden Baden. Servi par un look d’enfer, une voix qui lui permet d’alterner dans les gammes et une bonne culture musicale, Zayen se positionne pour être un chanteur sans frontières qui porte haut l’étendard de sa Kabylie. Ne pouvant se produire avec son groupe, il sera accompagné par un orchestre de Tizi-Ouzou : Yacine à la batterie, Idir à la guitare électrique, (neveu de Mohia), Ferhat à la basse, Jugurtha au clavier et Rabah à la derbouka.
S. Hammoum

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable