Actualités : SOIRÉES RAMADANESQUES
L’espace d’un mois, Alger s’offre une vie animée la nuit


Minuit à la rue Larbi-Ben-M’hidi à Alger-Centre, un important embouteillage se forme et les piétons se frayent tant bien que mal un passage sur les trottoirs bondés de monde. A l’intérieur des magasins, les parents tentent de dénicher des affaires scolaires et des vêtements de l’Aïd tout en gardant un œil vigilant sur une progéniture excitée à l’idée de faire les magasins la nuit. De Bab-El-Oued à Belcourt en passant par la rue Larbi-Ben- M’hidi, les soirées du Ramadan connaissent une animation non-stop en ces chaudes et longues veillées.
F.-Zohra B. - Alger (Le soir) - A 21 heures, en cette 14e nuit du mois de Ramadhan, il fait encore une chaleur étouffante et humide. Ces conditions climatiques ne semblent, pourtant, pas dissuader les Algérois qui ont déjà investi les principales artères et avenues marchandes de la capitale. Les rideaux des magasins s’ouvrent les uns après les autres, les rues s’animent au fil des heures. Soucieux de faire les achats de l’Aïd et de la rentrée, un grand nombre d’Algérois ont préféré éviter la canicule de la journée et la période de jeûne. A partir de Triolet, les quartiers de Bab-El-Oued revivent dès le f’tour terminé. Des tables de dominos sont vite installées à l’entrée des immeubles et des groupes se forment pour de longues discussions nocturnes. Hommes, femmes et enfants s’empressent vers les mosquées pour accomplir la prière d’El-Icha et des taraouih. Des étals de boissons et de fruits secs envahissent les rues et les vendeurs proposent leurs marchandises aux jeunes notamment qui ont choisi d’investir la rue, histoire d’oublier la chaleur étouffante qui règne à l’intérieur des appartements. Les enfants circulant en bandes sont aussi de la partie et slaloment en toute inconscience au milieu des véhicules bloqués dans la circulation. Après la prière d’El-Icha, les commerçant ouvrent leurs magasins pour accueillir les clients qui attendent dehors. «Il y a plus de monde que durant la journée, commentent les habitants de ce quartier populaire qui disent aussi retrouver cette année l’atmosphère du Ramadan du bon vieux temps où les familles sortaient le soir et se rendaient mutuellement visite. Cela compense les inconvénients du Ramadan qui coïncide avec la saison estivale et les fortes chaleurs. Puisque c’est l’été, nous pouvons sortir à l’aise le soir sans craindre que les enfants prennent froid», commente une dame. Même ambiance à l’avenue Mohamed-Boubella, ex-la Marne, avec toujours une préférence des familles pour les magasins de vêtements et ceux proposant des affaires scolaires. Plus on s’approche de la rue Ben-M’hidi plus l’affluence s’intensifie, et les voitures roulent pare-choc contre pare-choc. Trouver où garer son véhicule relève du parcours du combattant bien que le stationnement se fasse le soir sur les deux côtés de la rue. Une enseigne de vente de matériel de bureau et d’affaires scolaires particulièrement prisée est carrément prise d’assaut par les parents et enfants à la quête de crayons, cahiers, règles et autres trousses, cartables et stylos. «Vous voyez comme les rues de la capitale sont animées en ce mois de Ramadan, pourquoi à longueur d’année nous devons subir une ville fantôme dont les rues se vident avant la tombée de la nuit ?» plaisante une jeune fille. Même les mendiants ont suivi le mouvement en investissant les rues à la quête de passants généreux. Ils sont même près d’une dizaine autour de la mosquée Ben Badis. Certains sans scrupules tentent d’attendrir les passants en «exhibant» des enfants en bas âge endormis sur une paillasse crasseuse. A Soustara et plus bas, au quartier le Cadix, les riverains sont sortis à la recherche d’un peu de fraîcheur, ici les cafés affichent complets. Les rues de la capitale ne commenceront à se vider que vers 1 heure 30 du matin, quand, épuisés, les Algérois décident de rentrer chez eux pour se sacrifier au rituel du s’hor en vue d’entamer une autre journée de jeûne.
F.-Z. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable