Sports : SPORT DE COMBAT
La nuit des arts martiaux à Azazga


Encouragés par le succès retentissant de la Fête des champions, les organisateurs des soirées ramadanesques Azazga (CCS/APC) ont récidivé dans la nuit de jeudi à vendredi en proposant une mémorable soirée dédiée aux arts martiaux qui a mis en vedette les champions de différents disciplines parmi les quelque 150 athlètes de sept clubs venus des régions limitrophes.
Les arts martiaux, sport de défense mais permet surtout de canaliser son énergie, comme nous l’explique un maître national, connaissent un engouement extraordinaire en Kabylie où les enfants des villages les plus reculés s’adonnent à ces disciplines dès leur très jeune âge, ce qui a donné un foisonnement de champions toutes disciplines confondues. Sept clubs, le CRB Mekla en vo vietnam, la JSA en karaté do, l’ASED d’Ath-Regane en l’aïkido, les sœurs Messadi (CA Fréha) en kung-fu, la section vo vietnam de Fréha, la salle Larbi-Makhlouf de Moknéa et Iferhounène en taekwondo ont présenté des exhibitions qui ont fait la part belle à la méditation et à la sagesse. C’est en tout le large aperçu qu’a donné l’exhibition qui s’est déroulée dans le parc de l’APC sous le regard des maîtres des arts martiaux comme Larbi Makhlouf, Si M’hand (vo vietnam), Ameriou Rabah (karaté) ou encore l’entraîneur Hammiche Chiout. Parmi les athlètes, figurent d’authentiques champions régionaux, nationaux et même d’Afrique, selon le président du CCS d'Azazga, M. Messadi. Présenté devant de nombreux adeptes, ce mini-festival a été clôturé par la remise de médailles, de coupes et de diplômes aux sept clubs participants.
S. Hammoum

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable