Actualités : FORUM ECHAÂB
Le développement et la sécurité de l’Afrique au menu


La question de comment assurer le développement et la stabilité des pays africains reste toujours le défi de ce continent. C’est le constat établi par les politologues Saïdj Mustapha et Makhlouf Sahel, qui ont animé hier le forum du quotidien Echaâb, sur la question «le développement et la sécurité en Afrique».
Les intervenants ont constaté que même si l’on ne peut pas encore dire que l’on a réalisé tous les objectifs tracés, beaucoup de progrès ont été réalisés sur ce continent. «Beaucoup d’initiatives ont été prises par les pays africains depuis leur indépendance dans le but d’atteindre cet objectif mais pour le moment, le défi reste toujours à relever » ont-ils souligné. Cependant, les conférenciers restent ambitieux quant à la concrétisation du plan de développement et de stabilité dans ces régions. En particulier, dira le professeur Sahel, à travers le projet du Nepad. «C’est une initiative purement africaine née des profondeurs de ce continent», a-t-il noté. Et d’ajouter que ce mécanisme vise à trouver des solutions appropriées dans tous les secteurs. «Ce projet est positif car il adopte une stratégie de développement qui combine des plans de développement socioéconomique, humain et l’union politique de l'Afrique. Il vise également à créer une passerelle entre l’Afrique et les pays du Nord», a-t-il expliqué. Evoquant les avancées de ce continent, M. Sahel, citera l’exemple de la sécurité. Ainsi dira-t-il : «Aujourd’hui, nous ne parlons pas uniquement de la violence et du règlement des conflits, mais de la notion de sécurité dans son ensemble». M. Sahel, qui est convaincu que ce mécanisme ne peut que produire des avancées positives pour l’Afrique, dira que «il faudra faire un constat pour savoir quels sont les côtés où nous avons réussi et là ou nous avons échoué».
S. A.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable