Le Soir Auto : USINE D’AUTOMOBILE EN ALGÉRIE
L’engagement de Renault réaffirmé


Les évènements chez Renault Algérie se suivent mais ne se ressemblent pas. C’est le constat qui a été fait jeudi par les journalistes présents à l’inauguration de la concession de Tizi Ouzou, Racin Auto, dans sa nouvelle configuration. C’est incontestablement une agence d’un nouveau genre avec des prestations inédites dans le réseau Renault en Algérie.
Agrandie, réaménagée, cette agence qui se situe à l’entrée de la ville des Genêts arbore une mutation profonde. L’immense showroom divisé en espace Renault et un autre entièrement dédié à l’autre marque du groupe, Dacia, change de look pour adapter les nouveaux standards de la marque en matière d’aménagement des locaux et d’accueil des clients. Des box modernes permettent désormais aux commerciaux de recevoir leurs clients dans de meilleures conditions. Le service après-vente a fait lui aussi sa mue pour s’élever, comme insistait le patron de l’affaire, à la hauteur des attentes des clients et leur assurer des prestations au niveau des normes européennes et des exigences du constructeur. Il en est ainsi des ateliers d’entretien et de réparation qui font étalage d’un matériel moderne tant au niveau des ponts que celui de l’outillage. A cela s’ajoutent Renault Minute et une nouvelle prestation appelée Renault+ destinée à prendre en charge les véhicules utilitaires. L’ouverture de Racin s’est déroulée en présence de plusieurs invités dont le premier responsable de la zone Euromed au niveau du groupe Renault, Jacques Chauvet, Anne Rennaud, directrice commerciale de la zone, Stephan Galoustian, directeur général de Renault Algérie, et des autorités locales. A l’occasion d’une conférence de presse organisée à l’issue de la cérémonie, M. Chauvet revient sur le projet d’usine de montage des véhicules Renault en Algérie en rappelant «la disponibilité du groupe à reprendre les négociations avec les autorités algériennes», avant d’enchaîner : «Nous continuons à manifester un intérêt particulier pour le marché algérien.» Abordant la question du véhicule électrique dont Renault a fait son cheval de bataille au cours de ce Mondial de l’automobile, il dira que «c’est une option irréversible qui se conforme aux nouvelles préoccupations mondiales concernant le recours aux énergies renouvelables et la protection de l’environnement». Interpellé sur l’arrivée de la nouvelle Latitude, le patron d’Euromed souligne l’importance de l’Algérie dans l’organisation de Renault à l’international, ce qui justifie la décision du groupe de commercialiser ce nouveau haut de gamme en première mondiale en Algérie. De son côté, M. Galoustian est revenu sur les réalisations de la filiale dont le cumul global s’élève à 52 000 véhicules vendus jusqu’au mois de septembre 2010.
B. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable