Périscoop : Un patron atypique

Boumediène Derkaoui, récemment nommé à la tête de Saidal, ne semble avoir aucun problème à reconnaître certaines réalités. Invité hier de la Radio Chaîne III, le patron du groupe public a indiqué que ses cadres et son personnel sont «insuffisamment rémunérés». Derkaoui, pour qui «le développement doit avoir une finalité humaine », a laissé entendre que les salaires seront revus à la hausse.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable