Régions : NAÂMA
Un mort dans un conflit tribal à Sfissifa


La région de Forthassa, située à l'extrême ouest de la frontière algéro-marocaine, à 160 km de Naâma, a été une fois encore le théâtre d’un conflit extrêmement violent entre deux tribus pastorales (Ouled Chahmi et les Médabih), causant la mort d’un quadragénaire du côté des Médabih, père de six enfants.

Les faits remontent à la semaine dernière, lorsque quatre membres de la famille Radi (O/Chahmi) ont bastonné à l’aide de matraques le jeune homme, pour avoir franchi avec son troupeau de moutons une zone de pâturage délimitée par la tribu, soi- disant interdite d’accès à toute personne étrangère à la tribu. Pourtant, les deux familles Radi et Rouached se connaissent bien, et même si elles ont un lien de parenté, le tribalisme (el-aârch) chez ces nomades bat encore son plein. La victime, ayant de graves blessures à la tête, entra dans un coma profond, avant de succomber à ses blessures, dimanche dernier, au CHU de Tlemcen, soit quelques jours après son admission à l’hôpital. La Gendarmerie nationale a toutefois pu maîtriser l’ordre au sein des deux tribus ; les mis en cause sont sous détention judiciaire, alors que l’enquête suit son cours.
B. Henine

Campagne de recensement économique
Une campagne de recensement économique a été lancée au courant de cette semaine à travers les communes de la wilaya de Naâma.

De ce fait, plusieurs délégués communaux qui ont bénéficié dernièrement d’une formation au centre universitaire de Naâma se trouvent à pied d’œuvre au niveau des institutions. Cette opération, nous diton, touchera aussi bien, toutes les zones d’activité étatiques et sociétés privées de même que les biens publics de la wilaya. De leur côté, les médecins, les vétérinaires, et autres…artisans ne sont pas en reste de ce recensement, ces derniers seront soumis à une identification sur listing. Quant aux exploitations agricoles, elles ne sont pas concernées. Notons, que dans le but de clôturer cette opération dans les délais impartis, tous les moyens nécessaires ont été mis à la disposition des équipes de ce recensement économique, le premier en son genre dans la wilaya de Naâma.
B. H.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable