Régions : EL-TARF
Le dispositif de conventionnement du médecin traitant en débat


Le dispositif de conventionnement du médecin traitant, fixant les conventions types conclues entre les organismes de Sécurité sociale et les praticiens médicaux, a été développé lundi à El-Tarf par les représentants de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnas).
Ce dispositif constitue l’instrument de mise en œuvre du système du tiers payant des soins de santé, autres que le médicament, a-t-on indiqué au cours d’une journée d’information se rapportant au thème. Le dispositif de conventionnement du médecin traitant qui concerne, pour cette phase, les retraités et leurs ayants droit, s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de l’accessibilité aux soins de cette population en attendant son élargissement à tous les assurés sociaux, a rappelé le directeur de la Cnas d'El-Tarf, M. Hamdane Youbi. Cette journée d’information a également pour but d’expliquer aux participants les principaux objectifs de ce dispositif, entre autres, une meilleure organisation du recours au système d’offre de soins, l’amélioration du suivi médical des assurés sociaux et de leurs ayants droit, le développement d’un partenariat médecins- Sécurité sociale pour la promotion de la qualité des soins et la rationalisation des dépenses de santé. Les rémunérations des consultations médicales et les prestations liées au suivi et à la coordination des soins ont été également passées en revue au cours de cette rencontre. M. Youbi a ajouté à cette occasion que toutes les procédures de mise en œuvre du dispositif de conventionnement du médecin traitant ont été codifiées et elles seront «explicitées par les services de la Cnas au cours de rencontres avec les médecins concernés à chaque fois qu’il sera nécessaire». Pour rappel, la Cnas compte, à El-Tarf, plus de 90 000 assurés sociaux.
APS

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable