Actualités : AFFAIRE DES CADRES DE L’INSTITUT PASTEUR
Lourdes peines contre les mis en cause


Le tribunal correctionnel de Sidi-M’hamed a lourdement condamné les cadres de l’Institut Pasteur. Mis en délibéré sous quinzaine, le verdict a été prononcé hier à la grande surprise des mis en cause et de leurs avocats. Ainsi, des peines de six à deux ans de prison ferme ont été prononcées par la présidente du tribunal.
La même instance a condamné l’ex- directeur général, en fuite depuis le lendemain de l’ouverture du dossier par le juge instructeur, à dix ans de prison ferme et délivré à son encontre un mandat d’arrêt international. Pour rappel, le représentant du ministère public avait requis la peine maximale contre tous les prévenus, poursuivis pour «dilapidation de deniers publics, violation de la législation des marchés publics et perception illicite d'avantages».
A. B.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable