Actualités : ALGÉRIE-EMIRATS ARABES UNIS
Installation d’un groupe d’amitié


La visite de deux jours qu’effectue le président du Conseil national des Emirats arabes unis Abdelaziz Abdallah El Garir s’est soldée par l’installation d’un groupe d’amitié au niveau de l’Assemblée populaire nationale. Objectif : consolider les relations entre les deux pays aussi bien au niveau économique que politique.
Si entre l’Algérie et les Emirats arabes unis, il existe une convergence de vues sur plusieurs dossiers, les échanges économiques demeurent en deçà de la qualité des relations politiques. Si les échanges commerciaux entre les deux pays ont augmenté de 100% durant les cinq dernières années, ils restent faibles en termes de valeur. Ils ne dépassent en effet pas les 100 millions de dollars. Il est à noter que les hommes d’affaires émiratis ont investi en Algérie cinquante milliards de dollars entre 2006 et 2010. Pour booster les relations, les deux pays avaient, en mai dernier, signé deux mémorandums d’entente lors des travaux de la huitième session mixte algéro-émiratie. Les Emiratis avaient alors laissé entendre qu’ils étaient intéressés par plusieurs secteurs, notamment les travaux publics et les transports. Dernier investissement en date consenti par les Emiratis, la création d’une société mixte algéro-émiratie qui vient de se constituer selon les dispositions de droit algérien et va bientôt lancer les travaux de construction d’une usine de fabrication de 45 000 tonnes par an de câbles en cuivre et de plus de 7 millions de tonnes d’aluminium qui a nécessité un investissement de 5 milliards de dinars.
N. I.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable