Périscoop : La police n’aime pas «les bougnoules, les nègres et les pédés»

Elle s’appelle Sihem Souid, Française de parents tunisiens. Agée de 29 ans, elle est fonctionnaire de police et vient de publier un livre-témoignage qui va faire très mal.
L’Omerta dans la police, aux éditions du Cherche-Midi, est le titre de cet ouvrage qui accuse ses collègues de la Police de l’air et des frontières d’Orly de comportements racistes et discriminatoires. Confrontée tous les jours à des cas de sexisme, maltraitance d’immigrés, homophobie et passe-droits de la hiérarchie, l’auteure y révèle ces actes et le langage courant de beaucoup de ses collègues : «Je vais contrôler les bougnoules» ou encore «Voilà encore un avion de nègres». L’intéressée a quitté Orly mais reste toujours dans la police. La laisserat-on exercer encore suite à cette levée de chape de plomb ?

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable