Lundi 10 Janvier 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



POUR JUGULER LA HAUSSE DES PRIX
Les «concessions» du gouvernement

Le gouvernement concède, soucieux de juguler la hausse des prix de certains produits de consommation, en faveur des opérateurs, voire devant la rue. Qui assumera cependant la facture ? Qu’adviendra-t- il après le 31 août 2011 ? Suite...


TABLANT SUR DES COMPENSATIONS AUX PRODUCTEURS ET GROSSISTES
Benbada prévoit la baisse des prix du sucre et de l’huile

Le prix du sucre baissera à 90 DA le kilogramme et le bidon d’huile de 5 litres devrait baisser à 600 DA. Des baisses prévues en fin de semaine, selon le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, qui a rencontré hier les opérateurs concernés et qui s’est exprimé sur les ondes de la Chaîne I de la Radio nationale. Suite...


SELON LE P-DG DE CEVITAL, ISSAD REBRAB
L’industrie du raffinage risque de subir des problèmes

La suppression de la taxe sur la valeur ajoutée et des droits de douane sur les huiles brutes et le sucre roux va «énormément faire baisser les prix du sucre et de l’huile, selon le P-dg du groupe Cevital. Suite...


Le calme n’est pas revenu à Tizi-Ouzou

Le calme n’est pas tout à fait revenu au niveau du chef-lieu de la wilaya de Tizi- Ouzou, qui connaît toujours une tension perceptible. Suite...


Les scènes de pillages, saccages et d’incendies s’accentuent et se multiplient dans la vallée de la Soummam

Les violences s’accentuent et se multiplient à travers la Soummam, principalement à l’est de Béjaïa. Ces violences, qui se sont traduites par des actes de pillage, des saccages et des incendies de dizaines d’édifices publics, des agences bancaires, ont aussi touché des établissements scolaires dans certaines communes de la wilaya, à l’image de la ville d’Akbou, où un collège a été détruit et deux lycées pillés par des manifestants. Suite...


Béjaïa ne décolère pas

La journée d’hier a été caractérisée par un redoublement de violences dans la majorité des quartiers de Béjaïa. Les édifices publics et certains des biens privés encore intacts ont été à leur tour visités par les insurgés en furie. Suite...


ENCORE UNE NUIT AGITÉE À BOUIRA
Des blessés parmi les policiers et des arrestations par dizaines

La ville de Bouira a vécu dans la soirée de samedi, l’une des nuits les plus mouvementées depuis le début des émeutes jeudi dernier. En effet, dans les quartiers Ecotec, Harkat et 140, des dizaines de manifestants s’en sont pris aux différents édifices publics et aux policiers appelés en renfort. Suite...


MALAISE SUR LE FRONT SOCIAL
Place aux grèves ?

La contestation sociale a repris de plus belle en ce début 2011. Trois importants secteurs sont au bord de l’explosion. La santé, le transport maritime et l’habitat, qui risquent de connaître dans les prochains jours une paralysie totale. Suite...


ABDELFATEH A ÉTÉ ENTERRÉ HIER
Colère et douleur à Bou-Ismaïl

La famille est restée sans nouvelles toute la matinée quant à l’heure de l’arrivée du corps de Abdelfateh de l’hôpital de Blida. A 15h passées, le corps arrive. Il a été difficile de frayer un chemin à l’ambulance. Djamel, aidé par des proches, implore la foule d’amis et de voisins, qui encercle la maison, de rester sereine. Suite...


TROIS JOURS APRÈS LE DÉBUT DES ÉMEUTES
Alger plonge dans la torpeur

Groggy, la capitale se remettait difficilement hier des événements qui l’ont secouée. Les principales artères d’Alger n’étaient pas aussi animées que d’habitude. Beaucoup de magasins sont restés fermés. Il y régnait un air de jour férié. Suite...


ANNABA
Les émeutiers ne flanchent pas

Calmes durant toute la matinée, les quartiers ayant vécu la fournaise, ceux situés principalement dans la partie ouest de la ville de Annaba, s’embrasent au milieu de chaque après-midi, depuis le début des émeutes, vendredi dernier. Ainsi, les jeunes des cités Didouche-Mourad (ex-Lauriers roses), Djabanet-Lihoud, cité Auzas, Pont- Blanc, auxquels se sont joints des lycéens du 8-Mai-1945 et du technicum sont sortis hier en milieu d’après-midi dans la rue où ils se sont affrontés aux forces de l’ordre constituées principalement de brigades anti-émeutes. Suite...


SIDI-BELABBÈS
15 policiers blessés, 58 manifestants arrêtés

Samedi en fin d’après-midi, Sidi-Bel- Abbès s’est, à son tour, embrasée par des émeutes au cours desquelles des saccages, des pillages et des incendies ont été commis contre les administrations et les commerces de la ville. Suite...


20 MANIFESTANTS TUÉS, SELON L’OPPOSITION
Répression sanglante en Tunisie

Le bilan des affrontements entre la police tunisienne et les manifestants qui se sont soulevés contre le chômage et le sous-développement dans les provinces de l’intérieur du pays s’alourdit. Et l’on parle de 20 morts déjà, huit selon le ministère de l’Intérieur tunisien. Les chiffres divergent, suivant les sources citées par les médias étrangers, officiels ou d’opposition. Or, la presse officielle tunisienne (le quotidien arabophone gouvernemental Assabah, surtout) a préféré donner de l’espace au référendum du Sud- Soudan et rares sont les journaux ayant évoqué des troubles. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site