Mercredi 12 Janvier 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Le Soir Auto
Culture
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



MALGRÉ LE DISCOURS DE BEN ALI
La Tunisie gronde toujours

Pas d’accalmie en Tunisie après le discours prononcé lundi par Ben Ali. Des sources syndicalistes affirment que le centre-ouest de la Tunisie était hier en proie à de violents affrontements. Le bilan – non officiel – s’établirait à une cinquantaine de morts. Suite...


DES MÉNAGÈRES RÉAGISSENT AUX DERNIÈRES MESURES DU GOUVERNEMENT
«Que des promesses !»

La flambée des prix des aliments de base persiste toujours. Les déclarations du gouvernement semblent n’avoir rencontré aucun écho chez les marchands. Le citoyen reste, ainsi, pris en otage. Suite...


L’ÉCONOMISTE MOHAMED BAHLOUL AU SOIR D’ALGÉRIE
Des mesures nocives sur le moyen et long terme

Les mesures de régulation économique prises récemment sont, certes, salutaires sur le court terme mais risquent cependant d’être «nocives» sur le moyen et long terme, selon Mohamed Bahloul, économiste, analyste et directeur de l’Institut de développement des ressources humaines (IDRH, Oran). Suite...


UNE MARCHE DES ÉTUDIANTS Y EST ATTENDUE AUJOURD’HUI
Béjaïa retient son souffle

Aujourd’hui, tous les regards seront braqués sur la ville de Béjaïa, qui s’apprête à vivre une grandiose manifestation, à laquelle a appelé la communauté universitaire. Sera-t-elle autorisée ? Ou réprimée ? La question revient dans toutes les conversations. La ville retient son souffle, sachant que tout rassemblement ou marche populaire sont interdits, conformément aux dispositions de l’Etat de siège, installé par le pouvoir depuis de longues années. Suite...


ÉMEUTES À MECHERIA (NAÂMA)
25 arrestations et 5 policiers blessés

Au lendemain des émeutes, qui se sont déroulées dans la ville de Mécheria, dans la wilaya de Naâma, les services de la Sûreté, en collaboration avec les brigades de la gendarmerie, ont procédé à l’arrestation de 25 jeunes émeutiers qui seront jugés incessamment pour destruction de biens publics. Suite...


SIDI-BEL-ABBÈS/ARRESTATION DE 140 ÉMEUTIERS, RÉCUPÉRATION DES ÉQUIPEMENTS VOLÉS
Des dizaines de parents inquiets sur le parvis du tribunal

La police, aussitôt après les émeutes du samedi dernier qui ont enflammé la ville de Sidi-Bel-Abbès, a mis tout un dispositif en branle aux fins de contrer et d'identifier les auteurs de troubles et les pilleurs. Si la plupart des caméras de surveillance des artères du centre-ville ont été saccagées, la police a procédé à l’installation d’autres plus discrètes, qui ont filmé tous les mouvements des foules, ce qui lui a permis d’être sur les traces des fauteurs de trouble et des pilleurs de commerce, et de procéder à des perquisitions de domiciles et à des arrestations. Suite...


TIZI-OUZOU
Dix-neuf émeutiers présentés devant le parquet

Les émeutes ayant secoué, entre la soirée de jeudi et la journée de dimanche dernier, la wilaya de Tizi-Ouzou, principalement le chef-lieu de wilaya et les daïras voisines Draâ- Ben-Khedda et Tadmaït, se sont soldées par une trentaine de blessés, dans leur majorité des policiers. Suite...


IL A COMMENTÉ LES TOUTES DERNIÈRES MANIFESTATIONS ET REVENDIQUÉ PLUS D’OUVERTURE POLITIQUE
Revoilà Djahid Younsi

Les troubles qu’a connus le pays ces derniers jours, œuvre de jeunes en colère, ont donné aux politiques, plongés dans la léthargie depuis des mois, matière à s’exprimer et revendiquer l’ouverture et la liberté. Hier, c’était au tour du Mouvement pour la réforme nationale (MRN) de commenter les évènements. Néanmoins, la formation du candidat malheureux à la toute dernière élection présidentielle, Mohamed Djahid Younsi, est allée jusqu’à plaider pour l’organisation de législatives anticipées. Suite...


LE MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE RASSURE SES ÉLÈVES :
«Les examens du bac ne concerneront que les leçons dispensées en classe»

Une conférence nationale aura lieu le 25 mai prochain pour déterminer les sujets des examens. L’approche par compétence ne sera pas appliquée cette année et les élèves auront le choix entre deux sujets. Suite...


JUSTICE
Crise au bâtonnat de Constantine

Une crise larvée secoue le bâtonnat de Constantine à la veille de l'assemblée générale élective des membres de son conseil régional, qui englobe également les cours de justice des wilayas de Jijel et de Skikda. Pas moins de dix-sept avocats inscrits au barreau de Constantine ont annoncé, hier, le retrait de leur candidature à ces joutes électorales, prévues samedi prochain. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site