Lundi 17 Janvier 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Régions
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



SON INTERPELLATION A EU LIEU SAMEDI DERNIER DANS LA SOIRÉE
Le syndicaliste Ahmed Badaoui arrêté par la police

Le syndicaliste Ahmed Badaoui a été arrêté samedi soir à Alger, a-t-on indiqué de source syndicale sûre. L’information a été confirmée hier, par la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH - aile Zehouane), dans un communiqué rendu public. Selon la même source, «l’arrestation de Badaoui a eu lieu à la suite d’une réunion avec plusieurs représentants de la société civile, le 15 janvier dernier». Suite...


APN
Le RCD dénonce «un simulacre de plénière»

Le groupe parlementaire du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a boycotté hier les travaux de l’APN. Il dénonce un «simulacre de plénière» et estime qu’un retour au calendrier routinier est moralement inacceptable au regard de la conjoncture. Suite...


MOHAMED SAÏD AVERTIT CONTRE LA RÉVOLTE POPULAIRE
«Aucun régime politique n’est invulnérable»

Dans un communiqué émis en réaction à ce qui se passe en Tunisie, le Parti de la liberté et de la justice (PLJ) de Mohamed Saïd – non encore agréé –, a rappelé les toutes dernières émeutes ayant secoué l’Algérie, mettant en avant le fossé qui se creuse de jour en jour entre la société et l’élite politique du pays, et a appelé à une réforme profonde du régime politique. Suite...


CONTRIBUTION
Le défi algérien pour le changement : de la soumission à la détermination citoyenne

Par Haïder Bendrihem
L’Algérie est en train de subir une offensive effroyable contre le progrès, la dignité et les libertés que personne n’aurait pu imaginer, il y a 12 ans. Le pouvoir en place a mis en coupe réglée toute vie en Algérie. Il attaque tout d’abord la vie partisane en interdisant la création de partis politiques, en détruisant les partis en place par la multiplication de comités de redressement gérés par l'ancien ministre de l’Intérieur. La scène politique brille par un vide politique généralisé, œuvre magistrale d’un pouvoir imaginatif dans son rôle inique de policier en chef. Ensuite, il s’attaque à l’Etat et ses institutions en confisquant la souveraineté populaire.
Suite...


MÉDICAMENTS
La circulaire Ouyahia renvoyée à l’année prochaine

Le ministre de la Santé vient de reporter à l’année prochaine l’application de la circulaire du Premier ministre exigeant des producteurs de médicaments de distribuer eux-mêmes leurs produits fabriqués localement. Suite...


ALGÉRIE/ÉTATS-UNIS
Le conseiller principal à la lutte antiterroriste d’Obama à Alger

Le conseiller principal du président Barack Obama pour la sécurité intérieure et la lutte antiterroriste est depuis hier à Alger. Officiellement, la visite de John Brennan sera consacrée aux relations en matière de coopération sécuritaire et militaire. Suite...


LUTTE ANTITERRORISTE
Gaïd Salah à Tizi-Ouzou

Le général-major Gaïd Salah, chef d’état-major de l’ANP, était hier en visite dans la wilaya de Tizi-Ouzou. C’est en fait la troisième visite du patron de l’armée à Tizi-Ouzou en dix-huit mois. Suite...


JIJEL / ATTAQUE AVORTÉE CONTRE UN DÉTACHEMENT DE LA GARDE COMMUNALE À EL-ANCER
Une bombe explose au passage de gendarmes

Un groupe terroriste a attaqué le détachement de la Garde communale de la localité de Aïn Bouziane, à 5 km à l’est de la commune d’El-Ancer à une quarantaine de kilomètres l’est du chef-lieu de la wilaya de Jijel, dans la nuit de samedi à dimanche, une attaque qui a heureusement échoué. Suite...


TUNISIE
Tensions persistantes à Tunis

L’après-Ben Ali plonge la Tunisie dans l’inconnu. Et, au cafouillage constitutionnel suspect de vendredi et samedi derniers, s’est ajouté le phénomène de ces «milices armées», tirant sur des citoyens ou des édifices publics de façon sporadique mais suffisamment pour créer un climat de terreur à travers tout le pays. Suite...


LES TUNISIENS D’ALGÉRIE SUIVENT DE PRÈS LES ÉVÈNEMENTS QUI SECOUENT LEUR PAYS
«Nous sommes ici mais notre cœur est là-bas»

Depuis le début des évènements, leur stress est permanent. Il ne les quitte pas. Ils regardent la télévision, s’informent sur Internet et appellent leurs familles et leurs amis pour s’enquérir de la situation, pour se rassurer. La joie de la chute de Ben Ali se mélange à la peur du lendemain, surtout lorsqu’on est aussi loin. Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site