Lundi 31 Janvier 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Culture
Société
Monde
Contribution
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



DAHO OULD-KABLIA :
«Les marches restent interdites à Alger»

L’interdiction des marches dans la capitale reste de vigueur, sentence de Daho Ould Kablia, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales. Dans un entretien à Liberté , le successeur de Yazid Zerhouni à la tête du très névralgique département de l’intérieur écarte, par ailleurs, l’éclatement en Algérie de révoltes du genre de celles qui ont balayé Benali et mis à mal le long règne de Moubarak. S’il s’évite toute déclaration engageante concernant la levée de l’état d’urgence, Ould-Kablia évacue en peu de phrases les rumeurs insistantes sur la santé du président Bouteflika et le départ du Premier ministre Ouyahia. Suite...


TOUT EN RÉAFFIRMANT QUE LA MARCHE DU 12 FÉVRIER SERA UN SUCCÈS, LE RCD ACCUSE :
«Daho Ould-Kablia ment»

Du tac au tac. Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), cité nominativement par le ministre de l’Intérieur dans l’entretien qu’il a livré à Liberté, a réagi promptement, opposant aux mensonges flagrants d’Ould-Kablia des vérités indémontables. Suite...


NORDINE AÏT-HAMOUDA AUX MILITANTS ET SYMPATHISANTS RCD ALGÉRIENS EN FRANCE
«Le changement ne peut venir que des Algériens eux-mêmes»

De notre bureau de Paris, Khedidja Baba-Ahmed
De réputation, on lui connaissait sa gouaille, son verbe direct et fort, nous avons eu à le vérifier samedi dans les locaux du RCD à Paris, où il était venu débattre avec les militants et sympathisants du RCD, son parti. Nordine Aït-Hamouda, c’est de lui qu’il s’agit, député RCD et vice-président de l’Assemblée nationale, n’a ni mâché ses mots, ni pris des gants, ça n’est définitivement pas le style. A la foule nombreuse venue débattre avec lui (aucune place assise libre, beaucoup l’ont écouté debout) il a promis : «A vous qui allez venir en été dans le pays, je peux vous assurer que cet été, c’est une autre république que vous allez trouver installée.» Et tout au long de l’intervention et du débat, il a expliqué pourquoi et comment il en va «du respect de la couche d’ozone» de nous débarrasser de «ce pouvoir mafieux».
Suite...


LA PROTESTATION S’ACCENTUE DANS PLUSIEURS LOCALITÉS DE LA WILAYA DE BOUIRA
La population en ébullition

Depuis plusieurs semaines, pas un jour ne passe sans que des actions de protestation soient signalées quelque part au niveau de la wilaya de Bouira. Suite...


BÉJAÏA
Les syndicats de l’éducation reprennent le chemin de la contestation

La contestation et les mouvements de grève reviennent cette semaine à Béjaïa. La montée au créneau de l’ensemble des syndicats de l’enseignement, tous corps confondus, met en lumière le profond malaise auquel est confronté le secteur de l’éducation à travers la wilaya de Béjaïa. Suite...


SIT-IN DEVANT LE SIÈGE SOCIAL DE LA BDL ET TENTATIVE D’IMMOLATION
«Zoubiri dégage !»

La protestation gagne le personnel des banques. Ainsi, ce sont plusieurs centaines d’employés de la Banque de développement local (BDL) qui ont manifesté, hier, devant le siège social de cette dernière, à Staouéli, pour exprimer leur ras-le-bol. Ils ont revendiqué le départ pur et simple de leur P-dg, qu’ils ont qualifié de «dictateur», et du staff dirigeant et aussi la dissolution du syndicat de la banque. Suite...


SON CONSEIL NATIONAL RESTE TOUJOURS OUVERT
Le SNPSP déterminé à faire aboutir ses revendications

Le conseil national du Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP), maintenu ouvert depuis le 4 novembre dernier, a repris ses travaux jeudi dernier. Le syndicat a informé, dans un communiqué, qu’il maintiendra son conseil ouvert afin de suivre l’évolution des négociations entamées dans le cadre de la commission mixte SNPSP - tutelle dont l’échéancier des travaux a été arrêté pour fin février. Suite...


TEXTILE
Le SG de la Fédération nationale jette un pavé dans la mare

Les révélations faites, hier, par le secrétaire général de la Fédération nationale des travailleurs du textile et cuir, Omar Takdjout, sur les ondes de la Radio nationale, démontrent que la déperdition dont souffre ce secteur relève plutôt d’un manque de volonté politique. Suite...


TIZI-OUZOU
Tentative d’immolation par le feu au siège de l’ADE

C’est une journée très mouvementée que celle vécue hier à Tizi-Ouzou. La matinée a été marquée par une tentative d’immolation par le feu d’un agent de sécurité exerçant à l’Algérienne des Eaux (ADE) qui dit être victime d’une hogra de la part de son responsable hiérarchique et du chef d’unité qui lui auraient signifié son transfert sur un autre site de l’entreprise. Suite...


Contribution
Algérie : le syndrome tunisien peut-il opérer ?

Par Ahcène Amarouche*
En ce début 2011, l’Algérie a connu durant quatre jours, sur tout le territoire national, des émeutes sanglantes ayant entraîné mort d’hommes. C’est le résultat d’une décennie d’un marasme généralisé, source d’un mal-être social qui a, d’année en année, gagné en intensité et en étendue. Les franges les plus nombreuses de la société sont frappées par une paupérisation grandissante, qui contraste avec la richesse d’une infime minorité, évidemment associée à la gestion des affaires (florissantes) de l’Etat.
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site