Samedi 12 Février 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Culture
Société
Monde
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



Égypte : «youm» Moubarak !


Hosni Moubarak jette l’éponge. Il s’est officiellement retiré de son poste de président d’Égypte, hier vendredi, au 18e jour du soulèvement populaire sans précédent dans le pays et confie le pouvoir à l’armée.Kamel - Alger (Le Soir) -L’annonce a été faite non pas par Moubarak lui-même mais par le vice-président Omar Souleymane à travers une adresse «éclair» à la nation, en début de soirée, sur la chaîne d’Etat égyptienne :
Suite...


MOUBARAK SORT SON PLAN B, LE CHANTAGE
Le Caire, le temps des gangsters

De notre bureau de Bruxelles, Aziouz Mokhtari
Des dictateurs classiques – Franco, Ceausescu, Milosevic, Saddam Hussein – étaient des hommes politiques qui ont utilisé des méthodes de bandits. Hosni Moubarak n’est pas dans cette catégorie. C’est un bandit qui utilise la politique. Bruxelles sait qu’il fera beaucoup de mal, encore. La gifle reçue par le vice-président Omar Souleymane n’est que le prélude à un chantage grandiose que s’apprête à exécuter le Raïs.
Suite...


«Ne lâchez pas», disent aux Égyptiens les «tombeurs de Ben Ali»

«Ils ne doivent pas lâcher sinon c'est la déroute.» Pour les «tombeurs de Ben Ali», l'ex-président tunisien, dont la révolution a inspiré et servi d'exemple aux manifestations en Égypte, seule la pression pourra faire partir le raïs égyptien Hosni Moubarak. Suite...


LE RCD CÉLÈBRE LE DÉPART DE MOUBARAK
«Le peuple veut faire tomber le régime»

Des dizaines de militants du Rassemblement pour la culture et la démocratie ont manifesté, hier, rue Didouche-Mourad, pour célébrer la chute du président Hosni Moubarak. Suite...


POURSUITE OU GEL DE LA GRÈVE ?
Les paramédicaux décideront lundi

Le ministre de la Santé recevra, demain, le Syndicat algérien des paramédicaux (SAP) pour discuter de ses revendications. Le syndicat des paramédicaux, en grève illimitée depuis mardi dernier, décidera des suites à donner à son mouvement, lundi prochain, lors de la tenue de son conseil national. Suite...


MOUVEMENT DE PROTESTATION À LA GARE D’AGHA
Les agents de la SNTF bloquent les rails

Les agents du service du patrimoine de la SNTF (Société nationale de transport ferroviaire) ont observé, jeudi 10 février, un mouvement de protestation à la gare d’Agha, à Alger. Allongés sur la voie ferrée, les contestataires ont empêché les trains de sortir ou de rentrer dans la gare. Suite...


FAROUK KSENTINI À LA CHAÎNE II :
«Les marches n’ont réglé aucun problème»

Invité au Forum du jeudi, l’émission hebdomadaire de la Radio Chaîne II, le président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l'homme dira que les marches sont inefficaces et n’ont résolu aucun problème en Algérie. Suite...


MALGRÉ LES TENTATIVES D’INTIMIDATION ET L’INTERDICTION
Les membres de la CNCD d’Oran plus que jamais déterminés

Hier encore, les animateurs de la CNCD d’Oran, issus de divers horizons, s’attelaient aux derniers préparatifs de ce rendez-vous du 12 février au niveau de la place du 1er Novembre (ex-place d’Armes) qu’ils réaffirment pacifique. Suite...


Appel pour une transition démocratique en Algérie

L’Algérie vit un moment dramatique de son histoire, potentiellement aussi explosif que celui qui affecte d’autres pays de la région, du fait des blessures encore ouvertes des deux dernières décennies, des politiques économiques incohérentes et des politiques sociales injustes. Suite...


BAGHLIA (BOUMERDÈS)
Un gendarme assassiné devant ses enfants

Terribles sont les moments vécus, ce jeudi en fin d’après-midi, par les deux enfants, âgés de 10 et 4 ans, du gendarme Ouallel Nacer. Suite...


Me KHALED BOURAYOU AU SOIR D’ALGÉRIE :
«La marche n’est pas autorisée mais pas interdite»

Dans cet entretien, Me Khaled Bourayou décortique la situation qui prévaut dans le pays. Il analyse de manière lucide mais sans passion ce que la scène nationale connaît comme évolutions : l’annonce de la levée de l’état d’urgence, l’interdiction de la marche de la CNCD ainsi que la dépénalisation du délit de presse pour lequel il lutte depuis plusieurs années.
Le Soir d’Algérie : la Coordination nationale pour le changement et la démocratie a appelé à une marche nationale pacifique à Alger pour aujourd’hui samedi. La Wilaya d’Alger a refusé de lui délivrer l’autorisation pour la manifestation. Votre commentaire sur cette interdiction ?
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site