Lundi 07 Mars 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Monde
Contribution
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



MÉDECINS RÉSIDENTS
Sit-in de protestation aujourd’hui

Les médecins résidents vont observer un rassemblement aujourd’hui dans les différents établissements de santé à travers le territoire national. Suite...


PROTESTATION DANS LES UNITÉS DE PRODUCTION DE SONATRACH
Le mouvement des pétroliers largement suivi

Le mouvement de protestation initié par les travailleurs de Sonatrach a été suivi dans plusieurs unités de production. La création d’un syndicat d’entreprise pourrait être débattue dans un très proche avenir. Suite...


BÉJAÏA
Les RN 9 et 26 ainsi que la route de l’arrière-port fermées par des manifestants

Trois principaux axes routiers ont été fermés, hier, à la circulation automobile à travers la wilaya de Béjaïa. Il s’agit de la RN9 reliant la wilaya de Béjaïa à celle de Sétif, la RN26 dans la vallée de la Soummam et la route menant vers l’arrière-port, au niveau du chef-lieu de wilaya. Suite...


ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
Reprise de sit-in devant le ministère

Les étudiants continuent leur rassemblement quotidien devant le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. D’autres écoles comptent reprendre leur protestation dans la semaine. Suite...


USTHB
Les étudiants de 1re et 2e année en grève

Le communiqué rendu avant-hier public par le conseil de direction de l’USTHB, annonçant l’admission en master, au titre de l’année universitaire 2011-2012, de tous les licenciés de l’USTHB (bac 2006, 2007 et 2008), n’a pas laissé les étudiants de première et deuxième année (bac 2009, 2010) sans réaction. Suite...


APRÈS UNE RÉUNION VENDREDI À BÉJAÏA
Création de la Coordination nationale autonome des étudiants

La protestation estudiantine enclenchée depuis plusieurs mois à travers les universités algériennes est loin de s’essouffler. Suite...


CONSTANTINE
L’université sur un chaudron

Alors que la grève illimitée lancée par les étudiants du système classique entame son deuxième mois, c’est au tour de ceux du système LMD de monter au créneau, hier, pour réclamer «la valorisation de leurs diplômes». Toutes les facultés, ou presque, de l’université Mentouri de Constantine ont été paralysées, hier, par les étudiants des deux systèmes, entrés séparément en grève illimitée. Suite...


BOUMERDÈS
Grève et protestations se poursuivent

Les étudiants des cinq facultés de l’Université M’hamed-Bougara de Boumerdès poursuivent leur grève. Dans la matinée d’hier, les protestataires ont observé des sit-in et fermé les accès à plusieurs structures administratives et pédagogiques comme le rectorat. Suite...


NACER MEHAL ANNONCE LA RÉVISION DU CODE DE L’INFORMATION
Les lignes rouges maintenues

Le ministre de la Communication a annoncé hier l’engagement, dans un proche avenir, de plusieurs chantiers de réformes dans le secteur de la communication et des médias. Des chantiers desquels il a exclu, sans surprise, après avoir entendu le ministre de l’Intérieur s’exprimer sur le sujet, la levée des monopoles sur les médias audiovisuels et la publicité. Suite...


LES COURS DU PÉTROLE À 115 DOLLARS
Une hausse bénéfique mais pas trop pour l’Algérie

La hausse des cours du pétrole à 115 dollars le baril est certes bénéfique pour l’Algérie, en termes de recettes d’exportation importantes, mais la prudence s’impose vu le risque d’inflation. Suite...


LIBYE
La vraie guerre

La guerre est désormais ouverte en Libye où ce ne sont plus que les armes qui s’expriment entre le régime Kadhafi et l’opposition armée. Les combats font rage entre les deux clans dans un parfait décor de guerre civile où il n’est plus question que de prises de villes, d’assauts, de bombardements, de contre-attaques et tout le lexique d’une guerre classique. Suite...


La femme et les droits de l’homme en droit algérien  (1re partie)


Par Nasr-Eddine Lezzar, avocat

«A celle qui vécut privée des délices de l’amour de la science et de la liberté ; à la femme algérienne, je dédie ce livre en hommage et compassion.» c’est ainsi qu’un grand penseur algérien, Ahmed Redha Houhou, dédicaçait son livre Maa Himar El Hakim dans lequel, sous une forme de dialogue avec un âne, il abordait des problèmes de société où la femme se retrouve toujours au centre du sujet. En dépit du temps passé et l’indépendance acquise, la condition de la femme algérienne mérite toujours cette dédicace.
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site