Lundi 18 Avril 2011
Accueil | Edition du jour
 
Actualités
Périscoop
Sports
Femme magazine
Corruptions
Culture
Société
Contribution
Le Soir des Livres
Chronique du jour
Pousse avec eux
Edition du jour
 
 
 
Nos archives en HTML



IL A REÇU HIER LES JOURNALISTES PROTESTATAIRES
Mehal prône une grille nationale des salaires

Le ministre de la Communication, Nacer Mehal, prône une grille nationale des salaires pour les travailleurs et journalistes. La révision de la loi de l’information sera débattue entre les professionnels et permettrait la relance des conseils supérieurs de l’information et de l’audiovisuel. Suite...


AU DEUXIÈME JOUR DE SA SORTIE À TLEMCEN
Bouteflika écourte sa visite

De notre envoyé spécial à Tlemcen, Kamel Amarni
Après une première journée très chargée, Bouteflika a fini par écourter sa visite à Tlemcen.
Suite...


MOHAMED-CHAFIK MESBAH AU WALL STREET JOURNAL :
«Nous sommes dans une logique de perpétuation du système»

Dow Jones , l’édition financière du quotidien new-yorkais Wall Street Journal, vient de publier ce dimanche une interview qui lui a été accordée par Mohamed-Chafik Mesbah et recueillie par Benoît Faucon en charge, dans ce journal, de l’actualité maghrébine. Nous publions à l’intention de nos lecteurs cette interview relative au dernier discours du chef de l’Etat. Suite...


PRESSE ÉTRANGÈRE ET DISCOURS DE BOUTEFLIKA
Peu convaincant

Le discours du président Bouteflika n’a pas emballé les grands titres de la presse internationale. Dans la majorité des articles sur ce sujet, les correspondants ont relevé deux éléments : l’absence de consistance des annonces politiques effectuées par Bouteflika et l’impression de grande fatigue qu’il a dégagée durant la lecture de son discours. Suite...


LE RAPPORTEUR SPÉCIAL DU CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L’ONU À PROPOS DE LA RÉCONCILIATION NATIONALE :
«Pas de paix sans justice»

La loi portant charte pour la paix et la réconciliation nationale votée par voie référendaire le 29 septembre 2005 ne recueille pas l’assentiment du Conseil des droits de l’homme de l’ONU. L’article 46 de ladite loi est une atteinte à la liberté d’opinion et d’expression, a estimé, hier, à Alger, le rapporteur spécial du Conseil de sécurité de l’ONU pour la promotion et la protection du droit à la liberté d’opinion et d’expression, le Guatémaltèque Frank La Rue. Suite...


SÉNATEUR IKHARBANE (RCD) À TIMIZART :
«Le FFS est un parti d'opposition à l'opposition»

Le sénateur RCD, M. Ikharbane, qui a animé une conférence-débat sur le mouvement berbère et la genèse de la revendication identitaire en Algérie, à la salle Youcef-Oukaci de Timizart (Tizi-Ouzou), n'a pas manqué de répondre aux attaques dont a fait l'objet son parti de la part du premier secrétaire du FFS, Karim Tabou, dans la même salle, il y a une semaine. Suite...


DÉMOCRATIE ET DROITS DE L’HOMME
L’optimisme démesuré de Ksentini

Farouk Ksentini s’est félicité, hier, des réformes démocratiques annoncées par Abdelaziz Bouteflika dans son discours à la nation. Pour le président de la Commission nationale consultative pour la protection et la promotion des droits de l’Homme (CNCPPDH), l’Algérie a enfin «plongé» dans la démocratie. Suite...


SANTÉ
La contestation reprend

Le Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra) et les médecins et pharmaciens titulaires du diplôme d’études médicales spécialisées (DEMS) organisent, demain, un sit-in de protestation devant le ministère de la Santé contre les nouvelles modalités de choix de poste. Suite...


SIT-IN HIER AU CHU MUSTAPHA-PACHA
La colère des étudiants en pharmacie

A l’appel de la Commission des internes en pharmacie d’Alger (CIPA), un sit-in a eu lieu, hier, au niveau de l’hôpital Mustapha-Pacha. Suite...


CONTRIBUTION
L’effet papillon

Par Mohamed-Nadjib Nini
«Un simple battement d'ailes d'un papillon peut-il déclencher une tornade à l'autre bout du monde ?» Cette expression plus connue aussi sous «l’effet papillon» n’a jamais eu autant de réalisme qu’avec les bouleversements qui secouent le monde arabe dont l’agent déclencheur a été un événement apparemment anodin : l’immolation d’un jeune Tunisien dans un petit village perdu au fin fond de la Tunisie.
Suite...


La copie partielle ou totale des articles est autorisée avec mention explicite de l'origine
« Le Soir d'Algérie » et l'adresse du site